De l'Aleph √† l'@¬†> Les Familles de langues¬†>¬†Sous-Groupe¬†>¬†Alta√Įque

Langues Alta√Įques

Famille d'une quarantaine de langues parlées par environ 75 millions de personnes dans la région qui s'étend de la Turquie à l'ouest jusqu'à la mer d'Okhotsk à l'est. Ces familles comprennent trois principaux sous-groupes de langues : le groupe Turc, le groupe Mongol et le groupe Mandchou-Toungouse.

Parmi les langues Turques, le Turc ou Osmanli est parl√© par environ 45 millions de personnes en Turquie et dans les Balkans. Les langues Turques comprennent l'Az√©ri (Azerba√Įdjan et nord-ouest de l'Iran), le Kazakh, l'Ouzbek, le Turkm√®ne et le Kirghize (Asie centrale), le Tatar (Turquie, Balkans, ancienne URSS et Chine), l'Ou√Įgour (r√©gion autonome Ou√Įgoure du Xinjiang, en Chine) et le Iakoute (principalement en Sib√©rie du Nord-Est).
Les langues Mongoles comprennent le Bouriate (Sibérie orientale), le langue du groupe parlée sur l'aire la plus vaste, le Mongol (en république de Mongolie et dans la région autonome de Mongolie-Intérieure, en Chine).
Dans le groupe Mandchou-Toungouse, le Mandchou (Mandchourie, en Chine) avait autrefois de nombreux locuteurs. Pendant plus de deux cents ans, il servit de langue v√©hiculaire entre la Chine et le monde ext√©rieur, mais il a maintenant pratiquement disparu. D'autres langues de ce groupe comprennent l'√Čvenk (en Chine et dans l'ancienne URSS), le Lamuot (pr√®s de la mer d'Okhotsk) et le Toungouse (en Sib√©rie orientale). Les premi√®res traces √©crites des langues Alta√Įques datent du VIII√®me¬†si√®cle apr√®s JC. Elles ont fait usage, au cours de l'histoire, d'une grande vari√©t√© de syst√®mes d'√©criture. Les langues Turques furent les premi√®res √† adopter l'√©criture.
Les langues Alta√Įques se caract√©risent en g√©n√©ral par une suffixation de type agglutinant et une harmonie vocalique (les voyelles sont r√©parties en deux classes qui s'excluent mutuellement dans un m√™me mot). Les suffixes ont deux variantes, dont les voyelles alternent en paires harmoniques (appartenant √† chacune des deux classes qui s'excluent) et que l'on utilise selon la classe √† laquelle appartient la voyelle de la racine. Les langues Alta√Įques n'ont pas de genres grammaticaux, non plus que d'articles ni de pr√©positions. Elles poss√®dent un riche √©ventail de voyelles, mais le choix de consonnes est relativement pauvre. Certains sp√©cialistes rapprochent les langues Alta√Įques des langues Ouraliennes dans un regroupement plus large Ouralo-Alta√Įque.
On peut noter l'importance historique de certains des peuples qui utilisaient les langues Alta√Įques¬†: les Huns et les Mongols, nomades qui ont envahi l'Europe entre le IV√®me et le XIII√®me¬†si√®cle apr√®s JC, et les Mandchous de la dynastie Qing qui gouverna la Chine de 1644 √† 1912. Depuis le VIII√®me¬†si√®cle, diverses √©critures ont servi √† transcrire le Turc. L'√©criture Mongole √©tait en usage vers le XII√®me¬†si√®cle.
Depuis la Premi√®re Guerre mondiale, les langues Alta√Įques ont subi des changements significatifs, entra√ģn√©s principalement par le besoin de modernisation. Elles ont d√Ľ s'adapter aux changements politiques et √† l'essor important de l'alphab√©tisation. Ces changements ont surtout √©t√© remarquables en Turquie o√Ļ s'est d√©velopp√©e, √† partir de la langue nationale existante, une langue litt√©raire sensiblement diff√©rente.


Logo de la date de modification 02/03/2021 Logo du nombre de vues 633 vues

Bookmark and Share


Cet √©l√©ment est cit√© dans les 15 articles suivants :

Les Familles de langues : Langue Az√©ri, Langue Bachkir, Langue Bonan, Langue Cor√©enne, Langue Japonaise : G√©n√©ralit√©s, Langue Kirghize : G√©n√©ralit√©s, Langue Mongole¬†: G√©n√©ralit√©s, Langue Ou√Įgour : G√©n√©ralit√©s, Langue Turkm√®ne : G√©n√©ralit√©s, Langue Turque, Langues Finno-Ougriennes, Langues Ouraliennes, Le peuple Mongol, Le peuple Ou√Įgour, Les familles de langues


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections √† apporter √† cette page, n'h√©sitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter