De l'Aleph à l'@ > Le Glossaire > Non-classé > Colophon

Colophon

(du Grec, Kolophôn) était une cité Grecque d'Ionie (Asie mineure), située au nord-ouest d'Éphèse.
Elle fut fondée, suivant la tradition rapportée par Pausanias, par Andrémon, fils de Codros, dernier roi d'Athènes. Sur son territoire se trouvait l'oracle d'Apollon à Claros. Elle passa sous la férule des Lydiens puis des Perses. La cité fut détruite en -229 par le diadoque Lysimaque. Ses habitants furent chassés vers Éphèse, qu'il venait de fonder.
Selon certains auteurs, Colophon était le lieu de naissance d'Homère. La cité était également célèbre pour son luxe et les mœurs efféminées de ses habitants. Selon Strabon, cela s'expliquait par la puissance de sa cavalerie, qui suffisait à enlever la victoire partout où elle allait. Le scoliaste de Platon, explique pour sa part que les Colophoniens possédaient un double droit de vote à l'assemblée des cités Ioniennes, pour avoir convaincu Smyrne de se joindre à elles. De la sorte, les Colophoniens décidaient souvent de l'issue d'un suffrage incertain.
Pour cette raison, le nom de la cité est devenu un nom commun signifiant «achèvement, couronnement d'une chose». Par la suite, le mot a désigné la note finale d'un manuscrit ou d'un imprimé, contenant les références de copie ou d'impression (mnémotechnique : colle au fond).
Synonyme : achevé d'imprimer.


Logo de la date de modification 26/05/2021 Logo du nombre de vues 1 270 vues

Bookmark and Share


Cet élément est cité dans l'article suivant :

Le Glossaire : Ours


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !