De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Haoussa

Langue Haoussa : Généralités

Le Haoussa est la langue la plus répandue d'Afrique noire avec environ 45 millions de locuteurs. Langue première des Haoussa et des Fulani, c'est la langue dominante au Niger (parlée par 60 % des 10 millions d'habitants du pays) et au Nigeria (nord). C'est l'une des trois langues nationales indigènes reconnues par la Constitution nigériane (sur les 115 millions d'habitants du pays en 1996, 32 % sont Haoussa et Fulani). Dans le nord du Nigeria, le Haoussa est utilisé dans la presse, l'enseignement primaire - où il facilite l'alphabétisation des diverses minorités - , les émissions de radio et de télévision. En revanche, l'enseignement supérieur est dispensé en Anglais, langue officielle du pays.
Le Haoussa est également parlé au Ghana, Togo, Bénin, Cameroun, Centre Afrique, Congo-Brazzaville. Grâce aux traditions commerciales des Haoussa, il sert de lingua franca pour le commerce dans toute l'Afrique occidentale.
Le Haoussa appartient au groupe Tchadien qui présente certaines ressemblances avec les langues Chamitiques. Comparé aux autres langues Africaines, le Haoussa est remarquablement unitaire. On distingue le Haoussa standard (dialecte de Kano) du dialecte de l'ouest (Sokoto) et des dialectes Nigériens (Tibiri, Dogondoutchi, Filingué).
Le Haoussa utilise deux systèmes d'écritures, l'un basé sur l'alphabet Latin, l'autre sur l'alphabet Arabe. La transcription Latine, introduite par les Anglais au Nigeria au début du XXème siècle, s'est imposée en 1930 comme l'orthographe officielle. Quant à l'alphabet Arabe, il est encore usité dans les écoles coraniques. Le Haoussa est une langue relativement simple : pas de classes nominales, un système de tons qui peu à peu s'efface au profit d'un système fondé sur l'accent et la longueur vocalique ; deux genres (masculins et féminin). À noter deux particularités : la formation très irrégulière des pluriels et l'existence d'un tu masculin et d'un tu féminin. La richesse du vocabulaire est due en grande partie aux nombreux emprunts à l'Arabe (termes religieux et techniques) et, plus récemment, à l'Anglais (Nigeria) et au Français (Niger).


Exemple
Traduction

Everyone is entitled to all the rights and freedoms set forth in this Declaration, without distinction of any kind, such as race, colour, sex, language, religion, political or other opinion, national or social origin, property, birth or other status. Furthermore, no distinction shall be made on the basis of the political, jurisdictional or international status of the country or territory to which a person belongs, whether it be independent, trust, non-self-governing or under any other limitation of sovereignty.


Logo de la date de modification 26/05/2021 Logo du nombre de vues 2 341 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec les 2 écritures suivantes :
Les Ecritures : Arabe, Latin

Le peuple/homme suivant utilise cette langue :
Les Hommes/Peuples : Haoussa


Cet élément est cité dans les 2 articles suivants :

Les Familles de langues : Langues Tchadiques

Les Hommes/Peuples : Le peuple Haoussa


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !