De l'Aleph à l'@ > L'Imprimerie > Support > Premiers supports

Les premiers supports


Os de renne gravé avec des runes

Bien avant l'invention de l'écriture, l'homme a utilisé différents supports pour représenter son environnement et ses idées. La pierre, l'écorce, l'os (Voir par exemple, l'écriture Chinoise) ou même la terre furent les tous premiers supports de l'expression écrite de l'homme.
Puis dans l'antiquité, on vit apparaître des supports «créés» par l'homme comme le marbre poli, les tablettes de bois ou d'argile.
Le liber, ou aubier, est la partie tendre qui se forme chaque année entre le bois et l'écorce proprement dite d'un arbre. L'agalloche, un bois précieux de l'Inde orientale et de l'Asie du Sud-Est, est une euphorbiacée dont les concrétions odoriférantes, apparentées au bois de santal, sont connues aussi sous le nom de «bois d'aloès» ou de «bois d'aigle» (aquilaria agallocha). Dioscoride, au Ier siècle après JC, cite l'«agallochon» comme support d'écriture. On ôte ensemble de l'arbre liber et écorce dure ; celle-ci étant ensuite raclée, on obtient une longue bande relativement souple qui, une fois couverte d'écriture, pliée en accordéon et fixée entre deux plats de bois souvent sculptés, constitue alors un pustaha, c'est-à-dire un livre. À Java, l'aubier est martelé avec des marteaux de cuivre.

Voir par exemple, l'écriture Batak


Logo de la date de modification 03/06/2021 Logo du nombre de vues 2 269 vues

Bookmark and Share


Cet élément est cité dans l'article suivant :

Les Ecritures : L'écriture Batak : Les exemples


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !