De l'Aleph à l'@ > L'Imprimerie > Support > Parchemin

Le parchemin


Un parchemin

Il semble que l'utilisation de la peau de bêtes apparut en Égypte 2500 avant JC. La véritable expansion de ce support s'effectua vers le IIème siècle à partir de la ville de Pergamme. C'est d'ailleurs cette ville qui donna son nom au « parchemin », qui veut dire « peau de Pergamme ».
Le parchemin, obtenu par traitement de peau de mouton, de chèvre ou de veau, offrait une résistance et une souplesse accrue par rapport au papyrus et permettait l'écriture sur les deux faces du support. Pour obtenir un parchemin, la peau était trempée dans l'eau de chaux, puis débarrassée de ses poils avant d'être tendue sur un cadre pour être séchée. Elle était ensuite découpée en feuilles rectangulaires et reliées en cahiers.
Il existait un parchemin dit « supérieur » : le vélin. Il était fabriqué avec de la peau de veaux mort-nés ou de moins de 6 semaines.
L'extension de son utilisation se fit au tant dans l'espace, à travers tout l'occident, que dans le temps, il fut utilisé jusqu'au moyen-âge.

Fabrication du parchemin :
  


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 1 641 vues

Bookmark and Share


Cet élément est cité dans les 10 articles suivants :

Les Ecritures : L'écriture Arabe : Les exemples, L'écriture Latine : Les exemples, L'écriture Phénicienne : Les exemples

L'Imprimerie : Le papier en Occident

Le Glossaire : Codex, Gothique (caractère), Ligature, Parchemin, Reliure, Volumen


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !