De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Copte

Langue Copte

Dernier stade d'évolution de la langue Égyptienne, enrichie d'emprunts au Grec et à diverses langues sémitiques. Le mot copte vient de l'Arabe qubt, lui-même dérivé du mot Grec Aiguptos, «Égypte».
Le Copte appartient à la branche Égyptienne des langues Afro-asiatiques. Il coexiste d'abord avec l'Égyptien Démotique, auquel il survit. À partir du IVème siècle apparaît une littérature chrétienne en langue Copte, comportant de nombreux récits apocryphes, comme des évangiles, ainsi que des écrits gnostiques (Nag Hammadi). Parmi les écrits non chrétiens que l'on a retrouvés figurent un fragment de la République de Platon, des textes médicaux, des formules magiques et des textes manichéens. Le Grec est alors en Égypte la langue des cercles intellectuels et surtout des moines dont beaucoup sont impliqués dans des doctrines ascétiques, si bien que l'alphabet Grec est adopté pour transcrire le Copte, augmenté de sept lettres dérivées de l'Égyptien Démotique. C'est ainsi la seule phase de la langue Égyptienne écrite dont la prononciation soit directement connue des chercheurs.
Le Copte a également remplacé les expressions et termes religieux de l'Égyptien par des emprunts au Grec. Du VIIIème au XIVème siècle, le Copte n'a été supplanté par l'Arabe que dans une certaine mesure ; il demeure encore aujourd'hui la langue liturgique de l'Église copte. La plupart des manuscrits Coptes qui ont été conservés sont des ouvrages religieux traduits du Grec. Les seuls autres documents originaux rédigés en copte sont des textes gnostiques et manichéens, et un nombre abondant de lettres, sermons et traités écrits par Chenouté, abbé du célèbre couvent Blanc de Sohag, près d'Akhmim. Le Copte ressemble à l'Égyptien Démotique, mais a remplacé de nombreux termes non chrétiens par des mots religieux d'origine Grecque. Les linguistes identifient généralement cinq dialectes Coptes, dont le Saïdique, qui est la forme classique et standard. Les autres dialectes sont le Bohaïrique, le dialecte du Fayoum, le dialecte d'Akhmim et le dialecte de Memphis. Des efforts sont désormais entrepris pour introduire l'enseignement du Bohaïrique dans les écoles.
Bien que liée au patriarcat d'Alexandrie pendant la majeure partie de son histoire, l'Église Copte Éthiopienne, n'utilise pas cette langue et cette écriture dans sa liturgie, mais le Guèze, une langue issue du sud-arabique.


Exemple
Traduction

In the beginning God created heaven and earth. The earth was formless and empty, and darkness covered the deep water. The spirit of God was hovering over the water. Then God said, 'Let there be light!' So there was light. God saw the light was good. So God separated the light from the darkness. God named the light 'day', and the darkness he named 'night'. There was evening, then morning, the first day. Then God said, 'Let there be a horizon in the middle of the water in order to separate the water'. So God made the horizon and separated the water above and below the horizon. And so it was. God named what was above the horizon 'sky'. There was evening, then morning, a second day.

The Sound of the Bohairic Coptic language/dialect (Numbers, Greetings, Words & Sample Text)


Logo de la date de modification 18/07/2021 Logo du nombre de vues 1 259 vues

Bookmark and Share


L'actualité liée à cet article est la suivante :

The Sound of the Coptic language : Numbers, Greetings, Words & Sample Text (18/07/2021)


Cette langue est transcrite avec les 2 écritures suivantes :
Les Ecritures : Copte, Grec

Le peuple/homme suivant utilise cette langue :
Les Hommes/Peuples : Egyptien


Cet élément est cité dans les 5 articles suivants :

Les Ecritures : L'écriture Copte : Généralités, L'écriture Copte : Les exemples

Les Familles de langues : Langues Chamites

Les Hommes/Peuples : Champollion, Jean-François, Le peuple Egyptien


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !