De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Espagnol

Langue Espagnole

Langue Romane appartenant au groupe Italique de la famille de langues Indo-Européennes, parlée principalement dans la péninsule Ibérique et en Amérique latine par environ 250 millions de personnes. En Espagne, l'Espagnol est également connu sous le nom de Castillan, d'après le dialecte à l'origine de l'Espagnol moderne. Cette langue a été introduite par des colons Espagnols aux îles Canaries, aux Antilles, aux Philippines et dans le sud de l'Amérique du Nord, dans la plus grande partie de l'Amérique du Sud et sur une partie des côtes d'Afrique. Dans la péninsule Ibérique, la zone d'utilisation de l'Espagnol ne coïncide pas exactement avec les frontières politiques de l'Espagne. Ce pays comporte trois régions qui ne sont pas hispanophones : la Galice, au nord-ouest, où l'on parle le Galicien (que les linguistes considèrent comme un dialecte du Portugais), le Pays Basque, au nord, où l'on utilise le Basque et la Catalogne, le long de la côte est, où l'on parle le Catalan qui est également une langue Romane. Le Catalan est également parlé aux îles Baléares, en France dans les Pyrénées-Orientales, et dans certaines régions de Cuba et d'Argentine.

L'histoire :
Le Latin vulgaire apporté à partir de 218 avant JC par les armées Romaines et par les colons dans l'ancienne Espagne forme la base de nombreux dialectes Espagnols qui se sont développés pendant le Moyen Âge. Au XIIIème siècle, le dialecte de Castille, ou Espagnol de Castille, prit de l'importance avec l'hégémonie politique de cette province. Il devint bientôt la langue la plus utilisée. Ce parler subit d'importantes influences Grecques, Basques et Celtiques, ainsi que Germaniques, pendant l'invasion des Wisigoths au début du Vème siècle. Trois siècles plus tard, la conquête musulmane apporta un grand nombre de mots Arabes, dont beaucoup peuvent être facilement identifiés par l'article Arabe préfixé al. À partir du XIème siècle, le vocabulaire Espagnol s'est également enrichi de mots et d'expressions Françaises sous l'influence de religieux et de pèlerins Français se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle dans le nord-ouest de l'Espagne. Aux XVème et XVIème siècles, la domination aragonaise en Italie et la grande vogue de la poésie Italienne en Espagne favorisèrent l'influence de l'Italien. Les relations entre l'Espagne et ses colonies, et possessions, se traduisirent par l'apport de termes provenant de plusieurs sources, notamment de langues Amérindiennes.

La grammaire :
La structure grammaticale de l'Espagnol est en général proche de celle du Français, du Portugais et des autres langues Romanes. Toutefois, l'une des particularités marquées de la grammaire Espagnole est l'utilisation de la préposition a (qui signifie habituellement «vers») comme particule intraduisible devant l'objet direct si cet objet est une personne. Par exemple, veo a mi amigo signifie «je vois [particule] mon ami». Des quatre conjugaisons Latines, il ne reste que trois en Espagnol. Les deuxième et troisième conjugaisons des verbes réguliers Espagnols diffèrent seulement par quatre formes : l'infinitif présent, la première et la deuxième personne du pluriel du présent de l'indicatif et la seconde personne du pluriel de l'impératif.
Le subjonctif est largement utilisé en Espagnol. Ce mode comporte, en plus du présent d'habitude et de l'imparfait, un second imparfait dérivé du plus-que-parfait de l'indicatif Latin. Les auxiliaires servent à former les temps composés, comme dans les autres langues Romanes. Pour les temps passés, l'auxiliaire est toujours une forme de haberavoir»), comme dans se ha lisonjeado, «il s'est flatté lui-même» (alors que, en Français et en Italien, «être» est utilisé pour le passé composé de certains verbes). L'Espagnol fait un usage idiomatique plus large que la plupart des autres langues Romanes de verbes réfléchis dotés de sens particuliers. Comme dans les autres langues Romanes, les futurs de l'indicatif et du conditionnel de l'Espagnol sont en réalité des temps composés, formés en ajoutant à l'infinitif complet (utilisé comme racine) les terminaisons respectives du présent et de l'imparfait de l'indicatif de haber. Le genre du neutre subsiste dans les quelques occurrences suivantes : le singulier de l'article défini lo, dans les mots démonstratifs esto, eso et aquello, ainsi que le pronom objet à la troisième personne lo. Ces formes neutres s'emploient seulement dans les constructions générales et indéfinies (no lo hizo, «il ne l'a pas fait») et dans les constructions dans lesquelles l'article neutre, accompagné d'un adjectif ou d'un adverbe, forme des expressions abstraites. Ainsi lo bueno, «le bon», signifie-t-il «la bonté».


Exemple
Traduction

Everyone is entitled to all the rights and freedoms set forth in this Declaration, without distinction of any kind, such as race, colour, sex, language, religion, political or other opinion, national or social origin, property, birth or other status. Furthermore, no distinction shall be made on the basis of the political, jurisdictional or international status of the country or territory to which a person belongs, whether it be independent, trust, non-self-governing or under any other limitation of sovereignty.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 1 585 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec l'écriture suivante :
Les Ecritures : Latin

Le peuple/homme suivant utilise cette langue :
Les Hommes/Peuples : Pacahuarua


Cet élément est cité dans les 57 articles suivants :

Les Ecritures : Les chiffres : Comparaison

Les Langues : Américain (Langue), Aymara (Langue), Langue Basque : Généralités, Langue Cebuano : Généralités, Langue Chinoise, Langue Guarani : Généralités, Langue Judéo-Espagnol, Langue Ladino : Généralités, Langue Lakota : Généralités, Langue Latine : Généralités, Langue Nahuatl : Généralités, Langue Papiamento : Généralités, Langue Portugaise : Généralités, Langue Sarde : Généralités, Langue Swahili

Les Familles de langues : Langues Amérindiennes, Langues Costanoanes, Langues Romanes

Les Hommes/Peuples : La dynastie Abbadide, Le peuple Cajun, Le peuple Caribe, Le peuple Guajiro, Le peuple Guanches, Le peuple Inuit, Le peuple Pueblo, Le peuple Quechua, Le peuple Zapotèque

Le Glossaire : Cédille, Lexique : Lettre A, Lexique : Lettre B, Lexique : Lettre C, Lexique : Lettre D, Lexique : Lettre E, Lexique : Lettre F, Lexique : Lettre G, Lexique : Lettre H, Lexique : Lettre I, Lexique : Lettre J, Lexique : Lettre L, Lexique : Lettre M, Lexique : Lettre N, Lexique : Lettre O, Lexique : Lettre P, Lexique : Lettre Q, Lexique : Lettre R, Lexique : Lettre S, Lexique : Lettre T, Lexique : Lettre U, Lexique : Lettre V, Lingua Franca, Logogramme, Pidgin, Point d'interrogation, Point médian, Sabir, Tilde


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !