De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Hébreu

Langue Hébreu

Langue sémitique qui fut adoptée à l'origine par les «ibhri», ou Hébreux, quand ils prirent possession de la terre de Canaan en Palestine à l'ouest du Jourdain.
On emploie également l'expression de langue de Canaan et de Judée, d'après le royaume de Juda.
À l'Hébreu ancien, qui est la langue de la Bible, succéda une forme intermédiaire appelée Hébreu mishnaïque, aux environs du IIIème siècle avant JC. L'Hébreu moderne, qui représente la seule langue vernaculaire fondée sur une forme écrite ancienne, s'est développé aux XIXème et XXème siècles et est aujourd'hui la langue officielle de l'État d'Israël.

L'Hébreu ancien :
L'Hébreu, dans lequel fut écrite la plus grande partie de l'Ancien Testament, fut utilisé comme langue vivante du XIIème au IIème siècle avant JC au plus tard. Les terres de Phénicie et de Canaan étant limitrophes, il est probable que l'Hébreu était, dans sa forme la plus ancienne, presque identique au Phénicien. Les deux langues sont en tout cas étroitement apparentées. À Partir du IIIème siècle avant JC, les Juifs de Palestine se sont mis à utiliser l'Araméen oralement et dans les écrits profanes. En dehors de la Palestine, les Juifs parlaient la langue des pays dans lesquels ils s'étaient installés. Toutefois, l'Hébreu était conservé comme langue des écrits rituels et sacrés et il connut, au cours des siècles, des périodes de renouveau littéraire.
L'alphabet Hébraïque original se composait uniquement de consonnes. Les prononciations et les notations vocaliques couramment acceptées pour l'Hébreu biblique furent créées par des lettrés — les massorètes — après le Vème siècle après JC. On pense que ces lettrés ont également standardisé certaines différences dialectales.
Le vocabulaire de l'Hébreu biblique est limité. Des adjectifs concrets sont utilisés pour qualifier les noms abstraits. Les notions de temps restent assez ambiguës pour deux raisons : le manque de particules liant les idées d'une part, et d'autre part la rareté des temps verbaux, qui se limitent au parfait et à l'imparfait. Aussi différents procédés syntaxiques ont-ils été employés pour clarifier les relations de temps. Pour indiquer une action passée, par exemple, on mettait au parfait le premier verbe d'une série de plusieurs, les autres verbes étant mis à l'imparfait. Pour une action présente ou future, le premier verbe était à l'imparfait et les autres au parfait.

L'Hébreu Mishnaïque :
L'Hébreu mishnaïque ou rabbinique représentait la langue de Mishnah (v. 200 après JC). Il s'agissait d'une langue uniquement écrite, mais elle se pliait plus facilement à un usage pratique que l'Hébreu biblique. Le vocabulaire et les innovations syntaxiques étaient fortement influencés par l'Araméen et certains mots furent empruntés au Grec, au Latin et au Persan. Des significations et des formes nouvelles furent données aux mots hébraïques tirés de la Bible. Au Moyen Âge, le vocabulaire hébraïque s'enrichit davantage encore en raison de l'influence Arabe sur les écrits philosophiques, influence dont témoignent les nombreuses traductions d'ouvrages Arabes dans les domaines philosophique et scientifique. À partir du IXème siècle, l'usage de l'Hébreu déclina.

L'Hébreu moderne :
Quand les Juifs s'installèrent en Palestine au XIXème siècle, l'usage oral de l'Hébreu réapparut. L'Hébreu devient alors la seule langue qui soit fondée sur l'écrit. L'Hébreu moderne, ou ivrit, fut déclarée langue officielle d'Israël en 1948. La langue s'écrit de droite à gauche et emploie un alphabet de vingt-deux caractères. Le vocabulaire est fondé sur l'Hébreu biblique et la syntaxe sur l'Hébreu mishnaïque. Les voyelles longues sont généralement exprimées à l'écrit par des consonnes. Dans le cas des Écritures saintes (exceptés les rouleaux de la Torah à la Synagogue), des livres pour enfants et de la poésie, les voyelles sont indiquées à l'aide des signes massorétiques (des points et des traits). La prononciation se modèle pour l'essentiel sur celle des Juifs séfarades. L'adaptation de l'ancienne langue écrite à l'usage contemporain rendit nécessaire l'introduction d'un grand nombre de mots nouveaux, en particulier dans le domaine scientifique. Le lettré d'origine lithuanienne Eliezer ben Yehuda créa à lui seul quatre mille mots nouveaux à partir de racines de l'Hébreu biblique. L'Hébreu moderne a également été influencé par les langues nationales des immigrés israéliens et par le Yiddish, qui est la langue des Juifs ashkénazes venant d'Europe de l'Est.


Exemple
Traduction

The Givati Orev company is conducting a two-week training exercise in the south of Israel these days, following nine months of operational activity in the Gaza Strip. The training comprises infantry exercises, urban combat and exercises with the Orev anti-tank missile in use in the Gaza Strip. After the completion of the training, the company returned to its operational business in the south of Israel.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 551 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec l'écriture suivante :
Les Ecritures : Hébraïque

Les 2 peuples/hommes suivants utilisent cette langue :
Les Hommes/Peuples : Hébreux, Samaritain


Cet élément est cité dans les 19 articles suivants :

Les Ecritures : L'écriture Hébraïque : Généralités, L'écriture Hébraïque : Les chiffres, Les chiffres : Comparaison

Les Langues : Arabe (Langue), Araméen (Langue) : Généralités, Langue Judéo-Espagnol, Langue Ladino : Généralités, Langue Maltaise : Généralités, Langue Yiddish : Généralités

Les Familles de langues : Langues Sémitiques

Les Hommes/Peuples : Le peuple Ammonite, Le peuple Edomite, Le peuple Hittite, Le peuple Ionien, Le peuple Nabatéen, Le roi Ézéchias, Manuce Alde

Le Glossaire : Langue liturgique, Langue Sémitique


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !