De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Peuple > Bantou

Le peuple Bantou

Populations vivant dans les régions équatoriales et méridionales de l'Afrique et parlant des langues apparentées.
Le terme Bantou a été formulé au milieu du XIXème siècle par le linguiste W. C. Bleck pour qualifier les peuples chez lesquels ba-ntu sert en général à nommer les populations (singulier : mu-ntu). D'après la théorie linguistique, remise en cause au fur et à mesure que se multiplient les recherches archéologiques, les Bantous seraient originaires de la région comprise entre le sud de la Bénoué (Nigeria) et l'actuel Cameroun, puis auraient migré par étapes vers le reste de l'Afrique centrale et vers l'Afrique orientale et australe. Cette dispersion des Bantous débute au Ier millénaire avant JC pour se terminer au XIXème siècle avec l'arrivée des Zoulous en Afrique du Sud où les Khoi-san (Bochimans et Nama) sont déjà établis. C'est l'une des plus étonnantes migration de l'histoire humaine. La cause exacte de ce mouvement n'est pas établie avec certitude, mais elle correspond au grand mouvement de désertification qui a affecté le Sahara, repoussé ses populations sur ses régions périphériques, et, en diminuant le volume des eaux des grands fleuves, favorisé l'établissement de populations dans les vallées.
Tôt dans leur histoire, les Bantous se sont divisés en deux branches linguistiques majeures : les Bantous de l'est et ceux de l'ouest. Les Bantous de l'est ont migré à travers les hauts plateaux, au Zimbabwe et au Mozambique actuels, jusqu'en Afrique du Sud ; ils sont agriculteurs et éleveurs. Les Bantous de l'ouest se sont établis dans la forêt et la savane jusqu'en Angola, en Namibie et au Botswana. Souvent de filiation matrilinéaire, ils sont associés à la métallurgie du fer. Leurs ancêtres fondateurs sont des rois-forgerons civilisateurs dont la connaissance de la métallurgie leur a permis de fabriquer des outils en fer pour défricher les clairières.
Aujourd'hui, la langue dérivée du Bantou la plus largement parlée est le Lingala. C'est la langue véhiculaire des commerçants, parlée de Djibouti à Kinshasa et jusqu'en Afrique du Sud.


Logo de la date de modification 03/06/2021 Logo du nombre de vues 2 253 vues

Bookmark and Share


Ce peuple/homme utilise la langue suivante :
  Lingala


Cet élément est cité dans les 8 articles suivants :

Les Hommes/Peuples : Le peuple Acholi, Le peuple Hutu, Le peuple Khoïkhoï, Le peuple Pygmée, Le peuple Tutsi, Le peuple Xhosa, Les Afrikaners, Peuple Zoulou


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !