De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Homme/Femme > César, Jules

César, Jules

(vers 100-44 avant JC)
Général et homme politique Romain, qui a jeté les bases du système impérial Romain.

La carrière des honneurs :
Un cursus honorum dans les rangs des populares :
Né à Rome, Caius Julius Caesar appartient à la prestigieuse gens Julia. Lié aux milieux plébéiens par son oncle Caius Marius, il refuse de répudier son épouse Cornélie, fille de Lucius Cornelius Cinna, comme l'exige le chef des optimates, Sylla, lorsqu'il accède à la dictature (82 avant JC). Pour éviter les proscriptions, il se rend à Rhodes où il étudie la rhétorique et est élu au collège des pontifes.
Rentré à Rome après l'abdication de Sylla (78 avant JC), il entreprend une brillante carrière politique dans les rangs des populares : tribun militaire (71 avant JC), questeur (69 avant JC), édile curule (65 avant JC), grand pontife (63 avant JC), préteur (62 avant JC), puis gouverneur en Espagne (61-60 avant JC), il se joint aux forces de Pompée et de Crassus pour former le premier triumvirat. Consul en 59 avant JC, il se fait attribuer le proconsulat de l'Illyrie, de la Gaule cisalpine et transalpine, et fait voter des lois agraires qui lui assurent l'appui de la plèbe.

La guerre des Gaules :
En 58 avant JC, il s'engage dans la guerre des Gaules, au cours de laquelle il réprime l'insurrection dirigée par Vercingétorix (siège d'Alésia en 52 avant JC). Cette difficile conquête lui donne l'occasion de se forger une armée entraînée et dévouée, et de s'attirer gloire et richesse. À l'issue de la guerre, en 51 avant JC, la souveraineté de Rome est établie sur l'Europe centrale et occidentale à l'ouest du Rhin. En son absence, Crassus, après être entré en guerre contre les Parthes, est battu et tué à Carrhes (53 avant JC) : seul Pompée, nommé consul unique par le Sénat (52 avant JC), sépare alors César d'un pouvoir sans partage.

Du Rubicon à la dictature :
La guerre civile : Jules César contre Pompée :
En janvier 49 avant JC, César, refusant de céder aux injonctions de son rival et de démanteler son armée, franchit le Rubicon. Il marche sur Rome, où il se fait nommer dictateur jusqu'à son élection au consulat (48 avant JC). Il pousse ensuite Pompée à quitter l'Italie avant de l'écraser à Pharsale en août de la même année. En butte aux révoltes de la plèbe d'Alexandrie et aux problèmes de succession du trône vacant, César fait de l'Égypte un protectorat Romain en offrant le trône à Cléopâtre. En 47 avant JC, il vainc aisément le roi du Bosphore, Pharnace, puis réorganise l'Asie Mineure. Lorsqu'il retourne à Rome, il décrit aux sénateurs sa victoire en des termes devenus célèbres, «Veni, vidi, vici» («Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu»), avant d'obtenir à nouveau la dictature.

Jules César dictateur :
De 47 à 44 avant JC, César entreprend, entre ses campagnes contre les fils de feu Pompée (assassiné en Égypte), de profondes réformes : il affaiblit les pouvoirs du Sénat, des comices et des magistrats en multipliant le nombre de ces derniers ; sur le plan économique, il prend des mesures en faveur des travailleurs agricoles libres, en réduisant le nombre des esclaves, et en fondant des colonies à Carthage et à Corinthe. Enfin, sa réforme du calendrier fournit à Rome un outil rationnel d'enregistrement du temps.
Habile et sage, César s'attribue des pouvoirs sans partage, mais dans le respect de la légalité : il prend soin de se faire octroyer soit la dictature (49 et 47 avant JC), soit le consulat (48 et 46 avant JC), soit les deux fonctions simultanément (45 et 44 avant JC) pour une période d'abord limitée (dix ans en 46 avant JC) puis à vie (44 avant JC). Chef de la religion d'État en tant que Pontifex Maximus («Grand Pontife»), il est également le chef suprême de l'armée ; en tant que préfet des mœurs, il peut dresser la liste des sénateurs ; il reçoit enfin l'inviolabilité tribunicienne et le titre d'imperator permanent. De fait, comme le souligne l'historienne Claude Nicolet, ce mélange d'absolutisme et de démagogie caractérise le «césarisme».
Néanmoins, soupçonné d'aspirer à la royauté, Jules César est assassiné le 15 mars 44 avant JC (ides de mars) par un groupe de sénateurs, dirigés par Caius Cassius et Marcus Junius Brutus.

L'écrivain :
Orateur talentueux et écrivain au style clair et limpide, César a laissé des Commentaires de la guerre des Gaules (De bello gallico, 52-50 avant JC), qui représentent une mine d'informations sur les tribus Celtes et Germaniques, et d'autres récits sur la Guerre civile (De bello civili, 44 avant JC). Figure d'une stature inégalée, il a inspiré maints auteurs parmi lesquels Salluste, Virgile, Horace, Tacite, Plutarque, Suétone, Marc Aurèle, Dante, Pétrarque, Shakespeare et Corneille.

Les repères chronologiques :
- 100 avant JC : Naît le 12 juillet à Rome.
- 84 avant JC : Épouse Cornélie, la fille de l'adversaire de Sylla, Cinna.
- 82 avant JC : Sylla devient dictateur et exige le divorce de César qui quitte alors Rome.
- 78 avant JC : Retour à Rome après l'abdication de Sylla.
- 69 avant JC : Devient questeur.
- 65 avant JC : Nommé édile curule.
- 61 avant JC : Obtient la fonction de gouverneur d'Espagne.
- 60 avant JC : Premier triumvirat avec Crassus et Pompée.
- 59 avant JC : Élu consul. Pompée épouse sa fille, Julie.
- 58 avant JC : Nommé gouverneur de Gaule cisalpine, il entame la conquête des Gaules.
- 55 avant JC : Campagne de la (Grande-) Bretagne.
- 54 avant JC : Mort de Julie.
- 53 avant JC : Crassus, vaincu à la bataille de Carrhes, trouve la mort.
- 52 avant JC : Pompée se fait nommer consul unique.
- 49 avant JC : Sous l'impulsion de Pompée, le Sénat somme César d'abandonner son commandement. Celui-ci franchit le Rubicon, fleuve qui sépare la Gaule de l'Italie, et se rend maître de Rome.
- 48 avant JC : Victoire à Pharsale (en Grèce) sur Pompée, lequel est assassiné.
- 47 avant JC : Donne le trône d'Égypte à Cléopâtre, puis rentre à Rome, où il établit une nouvelle dictature.
- 45 avant JC : Se fait octroyer le consulat pour dix ans. Instaure un programme de réformes administratives, économiques et sociales.
- 44 avant JC : Assassiné par un groupe de sénateurs redoutant sa toute-puissance.

Vidéos :

César le Conquérant :

Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 929 vues

Bookmark and Share

Les 2 dernières actualités liées à cet article sont les suivantes :

La guerre des Gaules : Une vision de la guerre des Gaules très humoristique racontée par ceux qui l'ont vécue en vidéo grâce à Confessions d'Histoire... (21/12/2016), Ajout d'un documentaire : César le conquérant : Vidéo retraçant les conquêtes de Jules César (31/08/2015)


Ce peuple/homme utilise l'écriture suivante :
  Latin

Ce peuple/homme utilise la langue suivante :
  Latin


Cet élément est cité dans les 30 articles suivants :

Les Ecritures : L'écriture Notae Tirnonianae : Généralités

Les Langues : Langue Latine : Généralités

Les Hommes/Peuples : Auguste, Hattusili Ier, La dynastie Lagide, Le peuple Aduatuque, Le peuple Allobroge, Le peuple Ambiani, Le peuple Carthaginois, Le peuple Eburon, Le peuple Eburovice, Le peuple Ecossais, Le peuple Egyptien, Le peuple Gaulois, Le peuple Helvète, Le peuple Ménapien, Le peuple Morin, Le peuple Osisme, Le peuple Rème, Le peuple Romain, Le peuple Séquane, Le peuple Suève, Le peuple Trévire, Le peuple Venète, Le peuple Wallon, Peuple Anglais, Scipion l'Africain, Vercingétorix

Les familles d'hommes : Le peuple Celte, Les peuples Germaniques


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !