De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Homme/Femme > Champollion, Jean-François

Champollion, Jean-François

(1790-1832), Égyptologue Français, fondateur de l'égyptologie scientifique moderne.
Élève de l'École des langues orientales et du Collège de France en 1807, il se consacra plus particulièrement à l'étude de l'Égyptien et surtout du Copte, convaincu de trouver dans la langue Copte une forme tardive de l'ancienne langue d'Égypte. Professeur d'histoire à l'université de Grenoble dès 1812, il poursuivit ses travaux à partir d'un fac-similé de la Pierre de Rosette. Cette stèle écrite en deux langues et trois écritures (Hiéroglyphes, Démotique et Grec) porte un décret de Ptolémée V que Thomas Young n'avait pu déchiffrer. Champollion dressa une liste de correspondances entre les Hiéroglyphes et les lettres Grecques, correspondances qu'il vérifia sur d'autres monuments Hellénistiques. Il parvint ainsi à isoler les noms propres des personnages cités dans le texte de la Pierre de Rosette. Il fit part de ses premières certitudes à l'Académie le 17 septembre 1822 et publia, en 1824, un Précis du système Hiéroglyphique. Champollion avait découvert que certains Hiéroglyphes étaient phonétiques mais il ne pouvait alors affirmer que l'Égyptien ancien était une écriture exclusivement phonétique. Ses recherches ultérieures démontrèrent qu'elle mêlait les symboles idéographiques aux signes phonétiques. Cette découverte lui permit d'avancer suffisamment pour écrire une Grammaire Égyptienne (1835-1841) et entreprendre la rédaction d'un Dictionnaire Égyptien en écriture Hiéroglyphique (1841-1843) qui resta inachevé à sa mort. En 1826, Champollion fut nommé conservateur du département d'égyptologie au musée du Louvre. En 1828, il conduisit une expédition scientifique avec l'archéologue Ippolito Rosellini. En 1831, on créa à son intention la chaire d'antiquités Égyptiennes au Collège de France et il entra à l'Académie Française.


Portrait de Jean-François Champollion réalisé en 1831 par Léon Cogniet (1794-1880).


Pages de l'un des cahiers de notes de Jean-François Champollion qui serviront à la publication de la Grammaire égyptienne en 1841.

Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 2 003 vues

Bookmark and Share


Ce peuple/homme utilise l'écriture suivante :
  Hiéroglyphique


Cet élément est cité dans les 3 articles suivants :

Les Ecritures : Écriture Hiéroglyphique : Généralités, L'écriture Hiératique : Les exemples

Les Hommes/Peuples : Ramsès II


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !