De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Peuple > Touareg

Le peuple Touareg

Les Touaregs sont un peuple de nomades vivant dans le Sahara central et sur les bordures du Sahel, Niger, Mali, Libye et Burkina). Leur langue est le Tamasheq. Ils utilisent un alphabet appelé Tifinagh.
Les Touaregs sont parfois appelés les «hommes bleus», d'après la couleur de leur vêtement.
Au singulier on utilise le mot targui. La dénomination probablement d'origine Arabe a été popularisé par les Français, ce peuple du désert préfère se désigner par «Imajeghen» (noble et libre) ou par «Kel tamasheq» (les gens du Tamasheq).
L'origine exacte des Touaregs reste inconnue mais il est certain qu'ils sont de culture Amazigh c'est à dire Berbère.
Aujourd'hui les Touaregs sont métissés avec les populations Arabes et noires d'afrique sub-saharienne, et beaucoup ont abandonné le nomadisme pour se fixer dans les grandes villes en bordure du Sahara comme Agadez au Niger.
La société Touarègue est très hiérarchisée, on peut rapidement classer les individus la formant dans les catégories suivantes :
- Imajeghen : tribus nobles
- Imrad : tribus vassales
- Ineslemen : tribus maraboutiques (au singulier ineslem signifie «musulman»)
- Inaden : forgerons noirs
- Iraouellan : anciens captifs Touaregs
- Iklan : esclaves noirs (au singulier akli signifie «noir»)
- Bellas : esclaves libérés de langue Songhaï
- Bouzous : esclaves libérés de langue Haoussa
Les Touaregs sont monogames, même si sous l'influence de l'Islam quelques individus prennent plusieurs femmes. Le futur marié doit apporter une dot composée de chameaux et de bœufs à la famille de la mariée. La tente et son ameublement est fournie au couple par la famille de la mariée, cette dernière en gardera la propriété en cas de divorce laissant son ex-mari sans toit. Les mariés appartiennent presque toujours à la même caste.
Le cérémonial du thé est une manière de montrer l'hospitalité, et une excuse pour discuter avec le visiteur de passage. Le thé a été introduit au début du XXème siècle au travers de l'influence Arabe. Il n'est pas très poli de refuser un thé ou de ne pas boire les trois thés. En effet les mêmes feuilles de thé vert sont utilisées pour confectionner trois services à la suite. Le premier thé est amer comme la vie, le second est fort comme l'amour et le dernier est doux comme la mort.


Logo de la date de modification 27/05/2021 Logo du nombre de vues 2 099 vues

Bookmark and Share


Ce peuple/homme utilise les 3 écritures suivantes :
  Libycque, Tamasheq, Tifinagh

Ce peuple/homme utilise la langue suivante :
  Tamasheq


Cet élément est cité dans les 4 articles suivants :

Les Ecritures : Les écritures Libyco-Berbères : Généralités

Les Langues : Langue Tamasheq

Les Hommes/Peuples : Le peuple Peul, Le peuple Songhaï


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !