De l'Aleph à l'@ > L'Imprimerie > Machines à papier > Nicolas Robert

Nicolas Robert

Cette machine fut inventée par le Français Nicolas Robert en 1798 et brevetée le 29 Nivôse de l'an VII (18 janvier 1799), la première machine destinée à fabriquer du papier en continu est initialement prévue pour fabriquer une bande de papier de 12 à 15 mètres de longueur. Cette bande est déroulée, puis découpée en feuilles. Celles-ci sont ensuite essorées dans une presse et séchées sur des cordes comme par le passé.
Cette machine, dans sa conception initiale, ne donne pas entière satisfaction. De plus, des difficultés d'ordre relationnel apparaissent entre l'inventeur et son patron Didot-Saint Léger. Celui-ci rachète alors la part de Nicolas Robert et s'installe en Angleterre où il pense trouver des capitaux pour développer cette invention. Il s'associe ensuite avec son beau-frère John Gamble, qui avec l'aide d'un mécanicien d'expérience, Bryan Donkin, ne modifie que très peu la machine de Robert. Mais cela lui permet de déposer deux brevets : l'un en 1801 qui n'est autre que la copie, traduite en Anglais, du brevet de Nicolas Robert, l'autre (en 1803) ne comportant que de très minimes améliorations dont un excentrique se substituant à la pièce hexagonale pour générer le branlement.


Logo de la date de modification 28/05/2021 Logo du nombre de vues 2 077 vues

Bookmark and Share


Cet élément est cité dans les 2 articles suivants :

Les Hommes/Peuples Les Hommes/Peuples : Robert Nicolas

L'Imprimerie L'Imprimerie : Fourdrinier - Gamble


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !