De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Peuple > Vénitien

Le peuple Vénitien

La région de Venise était autrefois peuplée par les Vénètes. D'après la tradition, la ville fut fondée au Vème siècle, lorsque les habitants d'Aquilée, de Padoue et d'autres villes du nord de l'Italie se réfugièrent sur les îles de la lagune Vénitienne pour échapper aux tribus Teutoniques qui envahirent alors l'Italie. Ils fondèrent leur propre gouvernement, à la tête duquel douze tribuns représentaient les douze îles principales. Bien que faisant partie de l'empire Romain d'Orient, Venise disposait d'une certaine autonomie. Les Vénitiens firent de leur ville une république en élisant le premier doge en 697. Au cours du siècle suivant, des dissensions internes perturbèrent l'action du gouvernement, mais la crainte des invasions unifia les Vénitiens.
Les attaques des Sarrasins, en 836, et des Hongrois, en 900, furent successivement repoussées. En 991, Venise signa un traité commercial avec les Sarrasins, point de départ de la politique qui consista à commercer avec les musulmans plutôt qu'à les combattre. Les croisades et le développement du commerce avec l'Asie qui s'ensuivit firent de Venise le plus grand centre de commerce avec l'Orient. La République tira largement profit de la partition de l'empire Byzantin, en 1204, et devint la puissance la plus importante de la région méditerranéenne. Le développement d'une riche aristocratie fournit l'occasion aux nobles de parvenir à une domination politique et, bien que Venise fût théoriquement une République, elle fut dirigée, vers la fin du XIIIème siècle, par une oligarchie. Aux XIIIème et XIVème siècles, Venise fut impliquée dans différentes guerres contre Gênes, sa principale rivale commerciale. Pendant la guerre de 1378-1381, Gênes fut contrainte de reconnaître la suprématie de Venise. Des guerres de conquête permirent à la cité d'acquérir des territoires voisins et, à la fin du XVème siècle, ce petit état était la principale puissance navale du monde chrétien.

Au milieu du XVème siècle, le début des invasions Ottomanes marqua le déclin de la suprématie Vénitienne. En 1497-1498, la découverte d'une route maritime vers les Indes en contournant le cap de Bonne-Espérance, par le navigateur Portugais Vasco de Gama, accéléra son déclin. En 1509, l'empereur Maximilien, le pape et le roi de France Louis XII s'associèrent contre Venise en formant la ligue de Cambrai. L'association fut défaite l'année suivante, mais Venise, toujours en guerre contre les Ottomans aux XVIème et XVIIème siècles, s'affaiblit, perdant Chypre, prise en 1489, la Crète (1669) et ses comptoirs dans le Péloponnèse.
En 1797, la République Vénitienne fut conquise par Napoléon Bonaparte qui livra le territoire à l'Autriche. En 1805, l'Autriche fut contrainte de restituer Venise au royaume d'Italie, alors sous domination Française, mais reprit le territoire en 1814. Un an plus tard, la Lombardie et la Vénétie furent réunies pour former le royaume Lombardo-Vénitien. En 1848, les Vénitiens, sous la conduite de Daniele Manin, se révoltèrent contre la domination Autrichienne et établirent une nouvelle république qui devait être renversée par l'Autriche l'année suivante. En 1866, après la guerre Austro-Prussienne, Venise fut intégrée au royaume d'Italie créé quelques années plus tôt.


Logo de la date de modification 02/06/2021 Logo du nombre de vues 1 624 vues

Bookmark and Share


Ce peuple/homme utilise la langue suivante :
  Vénitien


Cet élément est cité dans les 3 articles suivants :

Les Hommes/Peuples : Alexis Ier Comnène, Le peuple Athénien, Manuce Alde


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !