De l'Aleph à l'@ > Les Familles de langues > Sous-Groupe > Celtique

Langues Celtiques

Groupe de la famille des langues Indo-européennes.

Les Celtes apparurent dans le sud de l'Europe centrale dès le Vème siècle avant JC. La famille des langues Celtiques se divise en un groupe continental (aujourd'hui éteint) et un groupe insulaire, à son tour réparti en deux branches :
- le Britonnique : qui comprend le Breton, le Cornique et le Gallois,
- le Gaélique : composé de l'Irlandais, du Gaélique Écossais (ou Erse) et du Mannois.

Jusqu'au Vème siècle, les langues Celtiques continentales, dont le Gaulois ou Celte, étaient parlées en Europe occidentale (Gaule, Hispanie, nord de l'Italie), mais leur importance déclina sous l'influence du Latin, et l'on ne sait que peu de choses à leur sujet. Seuls les groupes Britonnique et Gaélique ont survécu, et uniquement dans les îles Britanniques, en Bretagne, ainsi que dans quelques communautés nord- ou sud-américaines.
La différence la plus notable entre les langues Celtiques et les autres langues Indo-européennes est la perte du son p. Ainsi, un mot Latin, Grec ou Sanskrit comprenant un p le perdra dans une langue Celtique (par exemple, le Latin porcus devient orc en Gaélique). Les groupes Gaélique et Britonnique se distinguent en ceci que le Gaélique a préservé l'élément vélaire du son labio-vélaire Indo-européen *kw, alors que le Britonnique rend ce son par p. Ainsi, l'Irlandais cuig, « cinq », devient pump en Gallois.
Les règles phonétiques du groupe Celtique sont extrêmement complexes, et l'orthographe ne correspond fréquemment pas à la prononciation. Les consonnes initiales changent en fonction du son final du mot précédent. Par exemple, en Irlandais, « sang » se dit fuil, mais « notre sang » se dira ar bhfuil. En Gallois, tad, « un père », devient fy nhad pour « mon père », ei thad pour « son père (à elle) » et i dad pour « son père (à lui) ».
Toutes les langues Celtiques modernes utilisent l'alphabet Latin, et ne possèdent que deux genres, féminin et masculin. L'adjectif suit généralement le nom. Le verbe débute toujours la phrase, et la notion d'agent s'exprime au moyen du passif impersonnel.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 2 007 vues

Bookmark and Share


Cet élément est cité dans les 4 articles suivants :

Les Langues : Langue Bretonne, Langue Galloise

Les Familles de langues : Langues Indo-Européennes, Langues Italiques


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !