De l'Aleph à l'@ > Les Familles de langues > Branche > Finno-Ougrien

Langues Finno-Ougriennes

L'un des deux groupes de la famille des langues Ouraliennes, parlées par quelque 25 millions de personnes dans certaines régions de Scandinavie, d'Europe orientale et de Sibérie occidentale. L'autre groupe est celui des langues Samoyèdes, pratiquées dans le nord-ouest de la Sibérie. On divise généralement le groupe Finno-Ougrien en deux branches : d'une part, les langues Finnoises (ou Finno-Permiennes), avec le Finnois, parlé en Finlande, l'Estonien, parlé en Estonie et le Lapon, parlé dans la partie arctique de la Scandinavie ; d'autre part, les langues Ougriennes, avec le Hongrois (ou Magyar), parlé en Hongrie et par les Hongrois vivant dans les pays alentours.
La branche Finnoise comprend également quelques langues minoritaires de l'ex-URSS, parmi lesquelles le Carélien, langue proche du Finnois pratiquée parallèlement au Finnois dans la région autonome de Carélie. Le Livonien est aujourd'hui pratiquement éteint, les Livoniens ayant été absorbés par les Lettons (ou Latviens) — et le terme livonien renvoie parfois à un dialecte de la langue Lettone, non Ouralienne. On parle le Vepse autour du lac Onega, le Mari (ou Tchérémisse) et le Mordve dans la région de la moyenne Volga ; l'Oudmourte (ou Votiak) et le Komi (ou Zyriène) sont pratiqués par de petits groupes épars de population, dans le nord-est de la Russie d'Europe. L'Oudmourte et le Komi sont parfois considérés comme formant le groupe Permien au sein des langues Finno-Ougriennes. Environ quinze langues parlées par les Samis (Lapons), répandues dans la région d'Europe septentrionale appelée Sápmi (Laponie), sont classées comme langues Finnoises. La branche Ougrienne se compose (en plus du Hongrois) de deux langues minoritaires : l'Ostiak et le Vogoul, parlées dans la vallée de l'Ob, dans le nord-ouest de la Sibérie.
Les langues Finno-Ougriennes sont de type agglutinantes, c'est-à-dire qu'elles font usage de nombreux morphèmes grammaticaux cumulables dans un même mot, chacun marquant une fonction grammaticale. Elles présentent des caractéristiques phonologiques particulières, comme l'harmonie vocalique et la gradation consonantique, c'est-à-dire l'alternance entre deux catégories de consonnes radicales. La famille Finno-Ougrienne est reliée, à une époque plus ancienne, à la famille Altaïque, avec laquelle elle forme la famille Ouralo-Altaïque. Le Finno-Ougrien ancien, c'est-à-dire la langue ancêtre telle qu'elle a été reconstruite, s'est enrichie par des contacts avec l'Iranien, et, plus tard, les langues Finnoises ont intégré des mots issus des langues Germaniques et Slaves (en particulier du Russe). Le Hongrois, quant à lui, a subi les influences conjuguées ou successives de l'Allemand, de l'Italien, du Latin, du Slave et du Turc.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 530 vues

Bookmark and Share


Cet élément est cité dans les 17 articles suivants :

Les Langues : Langue Carélienne, Langue Estonienne, Langue Finnoise, Langue Hongroise, Langue Lapone : Généralités, Langue Mansi : Généralités, Langue Mari : Généralités, Langue Vepse : Généralités, Langue Vote : Généralités, Les langues

Les Familles de langues : Langues Ouraliennes

Les Hommes/Peuples : Le peuple Hongrois, Le peuple Khanty, Le peuple Komi, Le peuple Mari, Le peuple Samoyède, Le peuple Tchouvache


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !