De l'Aleph à l'@ > L'Imprimerie > Support > Papier

La pâte à papier

Avec l'essor de l'imprimerie, il devint de plus en plus difficile de produire du papier à partir de chiffon. Dès la deuxième moitié du XVIIIème siècle, on cherche à remplacer le chiffon par d'autres matières.
La pâte à bois mécanique
L'événement capital dans le renouveau des matières premières papetières est l'emploi de pâte à base de bois en 1843.
Dès le milieu du siècle se répandent des papiers dits «mécaniques» utilisant ce matériau. Les papiers fabriqués à partir de la pâte à bois mécanique sont bon marché mais résistent mal au vieillissement. L'emploi de la pâte mécanique se limite par conséquent aux papiers de basse ou moyenne qualité à usage éphémère.
Le bois, découpé en rondins, est finement broyé mécaniquement au moyen d'énormes chaînes ou meules afin de libérer les fibres de cellulose. Celles-ci sont ensuite mélangées avec de l'eau et quelques adjuvants selon la qualité de papier désirée.

La pâte à bois chimique
La pâte à bois chimique, qui donne des papiers de meilleure qualité que la pâte mécanique, est mise au point au milieu du XIXème siècle après le longues années d'expérimentation par de nombreux inventeurs. Sa mise en production industrielle est largement due aux efforts de Hugh Burgess et Charles Watt, au moulin de Boxmoor, en Grande-Bretagne.
Dans les usines à papier intégrées, où la fabrication de la pâte et du papier se font sur le même site, la pâte, lavée et blanchie, passe directement dans la machine à papier. Dans le cas où les deux opérations s'effectuent sur des sites éloignés, la pâte est convertie par séchage à l'état solide. Elle se présente alors sous l'aspect de plaques carteuses ou de flocons.
La pâte de bois chimique est obtenue par l'élimination de la lignine après cuisson à température élevée avec un réactif (anhydride sulfureux ou soude selon le type de papier voulu) dans un «lessiveur». Le liquide actif pénètre dans les fibres afin de rendre la lignine soluble, libérant ainsi les fibres de cellulose qui sont ensuite mélangées avec une grande quantité d'eau pour former la pâte.

Les autres articles de cet élément :

Les supports : le papier

La mécanisation de la fabrication du papier

Le papier à partir de crottes d'éléphant

Les types de papier

Les formats du papier

Le papier numérique

Invention du papier

Le papier en Occident

Papier d'amate

La fabrication du papier


Logo de la date de modification 04/06/2021 Logo du nombre de vues 1 288 vues

Bookmark and Share


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !