De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Croate

Langue Croate

Langue nationale et officielle de la Croatie, fait partie des langues Slaves. Il appartient à la famille des langues Sud-Slaves (qui comprend également le Bosniaque, le Bulgare, le Macédonien, le Serbe et le Slovène). Le Croate est aussi l'une de trois langues officielles de Bosnie-Herzégovine. Il est également parlé par la minorité Croate en Hongrie, Autriche (en province de Burgenland), Roumanie, Italie (Molise) et Serbie-et-Monténégro (en Vojvodine). Des communautés issues de l'émigration utilisent le Croate notamment en Allemagne, en Australie et au Canada.
Le Croate est une langue du groupe méridional des langues Slaves, de la famille des langues Indo-Européennes. Il regroupe trois dialectes (Štokavien, Kajkavien et Tchakavien). Le Kajkavien est parlé au nord du pays, notamment à Zagreb, le Cakavien Tchakavien à l'ouest : en Istrie et dans les îles au nord de l'île de Korcula. Ailleurs, (en Slavonie, dans le Centre, en Lika et Dalmatie et à Dubrovnik) on utilise le Štokavien Croate qui est lui-même divisé en deux sous-groupes (Ikavien et Ijékavien) selon la prononciation de la voyelle «jat» du Slave commun. Le Štokavien est à la base de la langue écrite (administrative, scolaire, littéraire).

L'histoire :
La langue littéraire Croate est fondée sur la variante du Stokavien-Ijékavien, codifiée dès 1604 par le jésuite Bartol Kasic (1575-1650) dans sa Grammaire (1604) et son Dictionnaire Croate-Italien (1599), et employée dans sa Bible (1636) et son Rituel romain (1640). L'orthographe Croate fut définitivement fixée et standardisée au milieu du XIXème siècle, sous l'impulsion notamment de Ljudevit Gaj, figure éminente du renouveau national Croate.
Les derniers cinq siècles le Croate s'écrit en caractères Latins. Mais du IXème à la fin du XVème siècle, et pour certaines régions côtières jusqu'au début du XIXème siècle, le Croate s'écrivait en caractères Glagolitiques. Les plus vieux textes Glagolitiques Croates conservés datent du XIème siècle et la plupart, parmi eux, sont gravés dans la pierre, comme celui de la stèle de Baska qui est remarquable par ses dimensions et par l'importance du texte qui, pour la première fois, mentionne la nation Croate. Plus étonnant, le Texte du Sacre sur lequel les rois de France prêtaient serment à Reims était également partiellement rédigé en Glagolitique Croate. Aussi, les Croates étaient les seuls catholiques Européens qui avaient l'autorisation de Rome à ne pas se servir du Latin ni de l'alphabet Romain dans la liturgie. C'était pour cela qu'ils ont imprimé le premier missel en caractères Glagolitiques en 1483.


Exemple
Traduction

Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 2 387 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec les 2 écritures suivantes :
Les Ecritures : Glagolitique, Latin


Cet élément est cité dans les 7 articles suivants :

Les Ecritures : L'écriture Glagolitique : Généralités

Les Langues : Langue Bosniaque, Langue Serbe : Généralités, Langue Serbo-Croate : Généralités, Langue Slovaque

Les Familles de langues : Langues Slaves

Le Glossaire : Caron


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !