De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Danois

Langue Danoise : Généralités

langue appartenant à la branche Scandinave Orientale du groupe Germanique des langues Indo-européennes.
Comme le Suédois, le Norvégien et l'Islandais, le Danois vient d'une langue Scandinave commune, qui remonte aux inscriptions runiques du IIIème siècle après JC. Les changements importants survenus dans la langue mère à l'époque des Vikings (vers 800-1050) ont entraîné des différences marquées entre les dialectes Scandinaves Orientaux (à l'origine du Danois et du Suédois) et les dialectes Scandinaves Occidentaux (d'où proviennent le Norvégien et l'Islandais).
L'histoire du Danois peut être divisée en trois périodes principales : le Danois runique (800-1100), le vieux Danois (1100-1500) et le Danois moderne (à partir de 1500).

Le Danois runique et le vieux Danois :
Le Danois runique, présent sur les nombreuses inscriptions runiques (250-800 après JC) découvertes dans une zone allant du Jutland au sud de la Suède est très proche du vieux Suédois. Le vieux Danois primitif est connu dans une faible mesure par les noms propres contenus dans les documents Latins du XIIème siècle et plus largement dans les premières lois Danoises. Ces sources montrent qu'aucune langue commune n'existait à cette époque, mais que trois « langues provinciales » étaient utilisées : celle de Scanie (qui était alors une région du Danemark), celle de Sjaelland et celle du Jutland. Le vieux Danois a connu des changements importants, comme la suppression des déclinaisons et la simplification de la grammaire. Il a assimilé de nombreux emprunts, qui provenaient en particulier du bas-allemand (introduit par l'intermédiaire des marchands de la Ligue hanséatique). La langue de Sjaelland, qui était utilisée pour l'exercice du pouvoir, devint la langue commune.

Le Danois moderne :
Vers 1500, les principales caractéristiques du Danois étaient en place, et il commençait à être utilisé comme langue nationale. L'imprimerie et l'édition, actives pendant la Réforme, entraînèrent des transformations considérables de l'orthographe et contribuèrent profondément au développement d'un vocabulaire littéraire. Le Danois s'étendit géographiquement quand il devint la langue officielle de la Norvège, qui était alors unie au Danemark. Entre 1550 et 1700, le Latin conserva sa place de langue écrite et littéraire. Pendant la seconde moitié du XVIIème siècle, l'Allemand, langue de la cour royale, exerça une influence importante mais éphémère sur la langue Danoise. Vers le début du XVIIIème siècle, le Danois avait pratiquement achevé son développement grammatical. La langue littéraire et culturelle Danoise prit de l'importance en particulier grâce à la poésie, au théâtre et aux ouvrages historiques de Ludvig Holberg.
Aux XIXème et XXème siècles, l'utilisation des dialectes s'est réduite, l'interaction entre la langue parlée et la langue écrite a augmenté et le vocabulaire s'est enrichi par l'assimilation de mots Allemands, Français et Anglais, en particulier dans le domaine technique. Une orthographe standard officielle est en usage depuis 1871 et elle a connu depuis plusieurs mises à jour. En 1948, on supprima les majuscules des noms ; la lettre aa fut remplacée par å, ce qui rapprocha le Danois du Norvégien et du Suédois. Le Danois moderne a seulement deux cas (le nominatif et le génitif) et deux genres. Sa caractéristique phonétique la plus insolite est la présence d'une occlusive glottale, qui provient de ce qui était à l'origine un accent tonal.


Exemple
Traduction

Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.


Logo de la date de modification 09/05/2021 Logo du nombre de vues 1 847 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec l'écriture suivante :
Les Ecritures : Latin


Cet élément est cité dans les 5 articles suivants :

Les Langues : Langue Islandaise : Généralités, Langue Norvégienne : Généralités, Langue Suédoise, Langues Germaniques, Le peuple Inuit


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !