De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Gothique

Langue Gothique : Généralités

Langue Germanique aujourd'hui éteinte, celle des Goths et, plus particulièrement, des Wisigoths. Le Gothique est donc une langue Indo-Européenne. C'est la plus ancienne des langues Germaniques attestées mais elle n'a donné naissance à aucune langue Germanique actuelle ; les documents les plus anciens datent du IVème siècle de notre ère ; il aurait été parlé jusqu'au VIIIème siècle, bien que certains termes semblant appartenir au Gothique aient été retrouvés dans des manuscrits de Crimée ; il est cependant possible que ceux-ci ne correspondent pas exactement à la même langue. Le caractère archaïque du Gothique en fait l'intérêt principal en linguistique comparée.
our des raisons de lisibilité, la partie concernant la phonologie du Gothique constitue un article séparé.
Le Gothique est attesté par un petit nombre de documents, qui ne permettent pas de le restituer avec une grande précision :
La somme principale est représentée par les textes de l'évêque Wulfila, qui fut à la tête d'une communauté de Wisigoths chrétiens en Mésie (Bulgarie) ; celui-ci a traduit la Bible Grecque de la Septante dans la langue Gothique afin d'évangéliser le peuple ; de cette traduction, il nous reste principalement les trois quarts du Nouveau Testament, et quelques fragments de l'Ancien. Le meilleur manuscrit, le Codex Argenteus, date du VIème, conservé et transmis par des Ostrogoths d'Italie du nord. Il est donc vraisemblable que le texte original ait été quelque peu modifié par les copistes ; le texte étant une traduction du Grec, la langue attestée par le Codex Argenteus est émaillée d'Hellénismes, ce qui se constate surtout dans la syntaxe, qui copie souvent celle de la langue de départ ; c'est à Wulfila que l'on doit l'alphabet Gothique ; des commentaires de l'Évangile de Jean, connus sous le nom de Skeireins (féminin), «Exégèse», faisant huit pages ; quelques dizaines de termes qu'Ogier de Busbecq, diplomate Flamand ayant vécu au XVIème siècle, a recueillis en Crimée et transmis dans ses Lettres de Turquie ; ces termes ne sont cependant pas représentatifs de la langue que Wulfila a notée ; divers documents épars : abécédaire, calendrier, gloses, inscriptions parfois écrites au moyen des runes, etc. En sorte, quand on parle de Gothique, il s'agit la plupart du temps de celui de Wulfila.


Exemple
Traduction

Our father, which art in heaven, hallowed be thy name. Thy kingdom come. Thy will be done on earth as it is in heaven. Give us this day our daily bread. And forgive us our debts, as we forgive our debtors. And lead us not into temptation, but deliver us from evil. For thine is the kingdom and the power and the glory for ever and ever. Amen.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 1 708 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec l'écriture suivante :
Les Ecritures : Gothique

Les 5 peuples/hommes suivants utilisent cette langue :
Les Hommes/Peuples : Alaric Ier, Goth, Ostrogoth, Wisigoth, Wulfila, Bishop


Cet élément est cité dans les 4 articles suivants :

Les Familles de langues : Langues Germaniques, Langues Indo-Européennes

Les Hommes/Peuples : Le peuple Goth

Le Glossaire : Point médian


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !