De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Hindi

Langue Hindi : Généralités

L'Hindi est numériquement la troisième langue du monde après le Mandarin et l'Anglais : il est parlé dans le nord de l'Inde, autour du bassin du Gange et dans certaines régions dans le sud, là où résident des communautés musulmanes ourdophones, comme Haïdarâbâd. Le terme Hindi désigne la langue écrite en caractères nâgarî dans laquelle domine le vocabulaire dérivé du Sanskrit ou emprunté à cette langue littéraire.
À peu près 40 % de la population de l'Union indienne, peuplée de près d'un milliard d'habitants, parle l'Hindi, langue Indo-Aryenne, appartenant à la plus vaste des familles des langues Indo-Européennes. D'après les recensements de 1981, 265 millions de locuteurs déclarent l'Hindi comme leur langue maternelle ; à ce chiffre, on doit ajouter tous les locuteurs qui utilisent l'Hindi dans la vie courante et les locuteurs de la langue Ourdoue très proche.
S'il est vrai que l'on peut se débrouiller avec l'Anglais en Inde, il ne faut pas se bercer d'illusions : un très faible pourcentage d'Indiens sont réellement anglophones, et il est de votre avantage de connaître l'Hindi. Cela plaira beaucoup à vos interlocuteurs.

La constitution de 1950 a fait du Hindi la langue officielle de l'Union indienne, associée à l'Anglais. Dans cinq États (Uttar Pradech, Madhya Pradech, Himachal Pradech, Bihar, Rajasthan) et deux territoires (Haryana et Delhi), l'Hindi est la langue officielle à part entière.
Paradoxalement, aujourd'hui, le facteur principal de diffusion du Hindi dans les États partiellement Hindiphone ou non Hindiphone n'est ni la scolarisation, ni les instituts supportés par le Commissariat à la langue Hindi, mais bien plutôt le cinéma commercial Hindi extrême populaire en Inde.

La plus ancienne langue connue en Inde du groupe Indo-Européen est le védique, que parlaient les Aryens nomades vers 2000 avant JC. Les différentes langues dites Prâkrit se sont formées au contact des substrats linguistiques. De ces langues sont issus le Pali, et, par la suite, les langues modernes de l'Inde.
Le Sanskrit est une construction artificielle, œuvre de linguistes et grammairiens qui ont cherché à constituer une langue parfaite capable d'une grande expressivité et de subtilité. Le Sanskrit (parfait, civilisé) s'oppose au Prâkrit (dénué d'apprêt, usuel, populaire). Le terme de Sanskrit classique, le véhicule littéraire des classes supérieures brahmanes, correspond à la langue et à sa littérature du IVème siècle avant JC, date de sa codification précise et détaillée par le linguiste de génie Pânini) jusqu'aux XIIème et XIIIème siècles de notre ère.
Le Sanskrit est ainsi devenu une langue de culture – c'est le sens actuel que prend le mot Sanskrit en Hindi moderne – sans qu'il fut jamais réellement une langue populaire. Les grands textes de langues vulgaires ont été traduits en Sanskrit, ce qui a contribué à unifier les grandes langues de l'Inde.

Du point de vue linguistique, l'Hindi est une langue Indo-Aryenne appartenant au groupe occidental des dialectes parlés dans les vallées de l'Indus et du Gange, et en Inde centrale. Sa forme moderne dérive du dialecte Sirhindî ou Bângarou parlé dans la région de Mirat et de Delhi. Les envahisseurs musulmans, Turcs et Afghans (XI-XIIIème siècles) appelèrent cette langue simplement Hindui : langue du Hind ou des Hindous par opposition au Turc et au Farsi.
L'Hindi devint progressivement entre le XIIIème et le XXème siècle la grande langue commune de l'Union indienne. L'Hindi – qui n'était au départ qu'une langue vernaculaire, privée de toute littérature – ne s'est imposé qu'avec grande difficulté. Il devait en effet lutter contre deux grandes langues de cultures locales du nord de l'Inde : le Braj à l'ouest et l'Avadhî à l'est. Langues classiques par excellence, puisque toute la littérature Hindi avant le XIXème siècle est composée dans l'une ou l'autre de ces formes plus anciennes du Hindi.
Le développement de l'Hindi est intimement lié à l'histoire du pays. En effet, l'Hindi s'est distingué de l'Ourdou, parlé à la fois au Pakistan et en Inde, en devenant langue officielle et nationale de l'Inde. Au XIXème siècle, on ne parlait que d'Hindoustani en se référant à la langue commune qui allait donner naissance, à la suite de tensions de plus en plus fortes entre les communautés musulmane et hindouiste, à l'Ourdou et à l'Hindi respectivement.

L'Hindi ne connaît pas d'article. Deux genres existent : le masculin et le féminin. Une terminaison typique masculin est -â, par exemple larka garçon. Les mots féminins se terminent habituellement par -î, ou -iyâ, exemple : larkî fille. Les noms Sanskrits conservent leur genre d'origine. La déclinaison Hindi comporte deux cas : le direct (nominatif) et l'oblique ainsi que deux nombres : le singulier et le pluriel. Le génitif est exprimé par le biais d'une postposition (le lien) kâ, kî, kê selon le genre et le nombre des objets possédés. Le lien suit la forme oblique du possédant : larke kî pustak le livre du garçon.
L'adjectif épithète se place devant le nom. Les adjectifs sont invariables, sauf ceux qui se terminent en -â.
L'Hindi possède un système verbal extrêmement subtil et puissant. Les temps des verbes se divisent en deux modes : le mode fini et le mode non fini. Parmi les modes non finis, on trouve : l'infinitif, le gérondif, les participes présent (imperfectif), passé (perfectif) et conjonctif. Les temps suivants sont du mode fini : l'impératif, le subjonctif, le futur, le présent actualisé, l'imparfait, l'imparfait actualisé, le passé simple, le passé composé, le plus-que-parfait, l'irréel. Des auxiliaires existent pour désigner des aspects secondaires du verbe : le fréquentatif avoir l'habitude de, le duratif ne pas arrêter de, le duratif-progressif devient de plus en plus, l'inceptif se mettre à, le terminatif avoir déjà. L'Hindi connaît également la voix passive.
L'ordre des syntagmes dans la phrase : Sujet Objet Verbe.
Une particularité curieuse de l'Hindi : il n'existe pas de système évident de formation des nombres de 10 à 99 à partir des chiffres de 1 à 10 : il faut à toute fin utile les apprendre tous par cœur.


Exemple
Traduction

Sound broadcasting started in India in 1927 with the proliferation of private radio clubs. The operations of All India Radio (AIR) began formally in 1936, as a government organisation, with clear objectives to inform, educate and entertain the masses. When India attained Independence in 1947, AIR had a network of six stations and a complement of 18 transmitters. The coverage was 2.5% of the area and just 11% of the population. Rapid expansion of the network took place after Independence.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 2 274 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec l'écriture suivante :
Les Ecritures : Devanagari

Le peuple/homme suivant utilise cette langue :
Les Hommes/Peuples : Gond


Cet élément est cité dans les 10 articles suivants :

Les Ecritures : L'écriture Devanagari : Généralités, Les chiffres : Comparaison

Les Langues : Langue Chhattisgarhi, Langue Népalaise : Généralités, Langue Ourdou : Généralités, Langue Rromani : Généralités, Langue Swahili

Les Familles de langues : Langues Indo-Aryennes

Les Hommes/Peuples : Le peuple Gond, Le peuple Moghol


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !