De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Kiribati

Langue Kiribati : Généralités

Langue de la famille Océanienne, descendante donc d'anciens locuteurs partis de Taiwan, parlant Proto-Austronésien (groupe Austronésien), comme les autres Malayo-Polynésiens, elle fait partie du sous-groupe Micronésien de l'Océanien mais semble avoir été influencée, plus tardivement, par les langues polynésiennes proprement dites (Samoa et Tuvalu surtout).
Parlée par un peu plus de 100 000 locuteurs (en complément de l'Anglais, enseigné en fin d'école primaire et compris par les jeunes et les citadins), le Gilbertin est une langue qui présente une faible variété dialectale (si ce n'est des accents différents et des particularités mineures qui séparent les îles du Nord de celles du Sud) à l'exception toutefois de Banaba, dont la langue est également représentée à Rabi Fidji. Un dialecte du Gilbertin est également parlé à Nui (Tuvalu), peuplée par des Gilbertins qui semblent y avoir remplacé la population polynésienne initialement installée.
C'est une langue flexionnelle (avec davantage de suffixes que de préfixes) pour quelques catégories grammaticales mais où les particules (préposées pour l'essentiel) jouent un rôle non négligeable et qui pratique aussi une euphonie limitée. 13 lettres (et autant de phonèmes) : A, B, E, I, K, M, N, NG, O, R, T, U et W. Palatisation du T devant I et devant U (dans certains accents régionaux). La graphie moderne a tendance à distinguer deux A différents, dont un précédé d'un W non prononcé après B et M (exemple : mwaneaba au lieu de maneaba). L'ordre des mots est la plupart du temps de type VOS, avec un objet qui suit immédiatement le verbe. Exemples de phrases simples :
- e bati te aine (il y a beaucoup de femmes, verbe bati précédé d'un préfixe pronominal e, «il/elle», et suivi de te, article, et de aine, «femme», cognat de vahiné)
- I kana te ika (je mange du poisson, verbe kana précédé d'un préfixe pronominal I, en lettre capitale comme en Anglais, ika poisson)
- e matu Nareau (Nareau dort, verbe matu précédé de e, Nareau divinité ancestrale Gilbertine)
- antai aram? (quel est ton nom ?, de ara nom suivi du suffixe possessif -m, «ton»).


Exemple
Traduction

In the beginning was the Word, and the Word was with God, and the Word was God. The same was in the beginning with God. All things were made by him, and without him was not any thing made that was made. In him was life, and the life was the light of men. And the light shineth in darkness, and the darkness comprehended it not. There was a man sent from God, whose name was John.


Logo de la date de modification 09/05/2021 Logo du nombre de vues 1 050 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec l'écriture suivante :
Les Ecritures : Latin

Le peuple/homme suivant utilise cette langue :
Les Hommes/Peuples : Hutu


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !