De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Lithuanien

Langue Lithuanienne : Généralités

langue parlée par la plupart des habitants de la Lituanie et par les immigrés Lithuaniens dans des pays comme les États-Unis, le Canada et l'Australie. Le Lithuanien, le vieux Prussien et le Letton constituent les langues Baltes, une des grandes subdivisions des langues Indo-Européennes. Le Lithuanien se répartit en deux principaux groupes de dialectes, le Bas Lithuanien (le long de la côte baltique) et le Haut Lithuanien, qui comprend d'autres subdivisions dialectales. Le Lithuanien conserve un grand nombre de formes Indo-Européennes archaïques. Bien qu'une langue littéraire ait existé dès le XVIème siècle, trois dialectes se sont disputé la faveur des littérateurs au XIXème siècle. Le Lithuanien standard moderne (fondé sur le dialecte Haut Lithuanien occidental) ne s'est pleinement développé que juste avant la première période d'indépendance politique de la Lituanie (1918-1940), lorsqu'il devint la langue nationale officielle. Le Russe a profondément influencé le Lithuanien, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale.
Le Lithuanien est une langue hautement flexionnelle. Dans le Lithuanien standard, les noms possèdent sept cas (certains dialectes en comptant huit et même plus). Il connaît les genres masculin et féminin, bien que certaines traces de l'ancien neutre subsistent, et les nombres singulier et pluriel. Certains dialectes ont également un nombre duel (pour désigner deux objets). Il n'existe pas d'article. Le Lithuanien utilise au mode indicatif quatre temps simples (présent, prétérit, passé fréquentatif et futur) et plusieurs temps composés. L'impératif, le subjonctif, le réfléchi, l'infinitif et les formes participales sont également définis morphologiquement. La langue est riche en diphtongues et, comme le Letton, en intonations montantes et descendantes. Le Lithuanien s'écrit au moyen d'un alphabet Latin de trente-deux lettres, éventuellement assorties de signes diacritiques. Il est basé sur le dialecte Haut Lithuanien occidental de l'érudit du XIXème siècle Jonas Jablonskis, que l'on considère comme le fondateur de la langue moderne.


Exemple
Traduction

Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 1 179 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec l'écriture suivante :
Les Ecritures : Latin


Cet élément est cité dans les 3 articles suivants :

Les Langues : Langue Lettonne : Généralités

Les Familles de langues : Langues Baltes

Le Glossaire : Point


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !