De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Polonais

Langue Polonaise : Généralités

langue appartenant au groupe Slave occidental de la famille des langues Indo-Européennes.
On le parle en Pologne, mais également dans plusieurs pays de l'Europe centrale et orientale, notamment la Lituanie, la Biélorussie et l'Ukraine, les républiques Tchèque et Slovaque, en Amérique du Nord et en Australie.
Le Polonais a reçu l'influence de langues étrangères (surtout du Latin, de l'Allemand, du Tchèque, du Français, de l'Italien, du Russe et de l'Anglais). Les premières traces du Polonais nous viennent de textes Latins du XIIème siècle comportant des noms propres. Mais il faut remonter au XIVème siècle avant de trouver des textes significatifs.
Le Polonais possède une phonétique très riche avec huit voyelles et trente-cinq consonnes. Il est le seul parmi les langues Slaves modernes à avoir conservé les voyelles nasales transcrites avec l'ogonek (sorte de cédille) et qui ressemblent aux sons in et on Français. L'accentuation se fait généralement sur l'avant-dernière syllabe d'un mot.
Il s'écrit au moyen de l'alphabet Latin enrichi de diacritiques : l'ogonek (A a E e), l'accent aigu (C c N n Ó ó S s Z z), la barre oblique (L l) et le point suscrit (Z z). Il fait aussi usage de sept digrammes (ch, cz, dz, dz, dz, rz, sz). Les lettres Q, V et X n'existent que dans les emprunts et les mots étrangers.
Comme plusieurs langues Baltes et Slaves, le Polonais comporte sept cas (nominatif, génitif, datif, accusatif, vocatif, instrumental et locatif). Il existe cinq genres (le masculin personnel, le masculin animé, le masculin inanimé, le féminin et le neutre ; voir à Genre pour ces notions) et deux nombres (singulier et pluriel). La flexion du verbe se fait non seulement pour indiquer la personne et le nombre, mais également pour déterminer le genre. L'usage de pronoms personnels est donc superflu et sert par exemple d'emphase. La conjugaison des verbes est fortement irrégulière. L'ordre des mots dans une phrase a souvent peu d'importance, de sorte que le sujet et l'objet peuvent s'insérer autant avant qu'après le verbe. Ils peuvent aussi disparaître si le contexte les rend superflus, particulièrement dans le cas de pronoms personnels.


Exemple
Traduction

Everyone is entitled to all the rights and freedoms set forth in this Declaration, without distinction of any kind, such as race, colour, sex, language, religion, political or other opinion, national or social origin, property, birth or other status. Furthermore, no distinction shall be made on the basis of the political, jurisdictional or international status of the country or territory to which a person belongs, whether it be independent, trust, non-self-governing or under any other limitation of sovereignty.


Logo de la date de modification 04/05/2021 Logo du nombre de vues 2 384 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec l'écriture suivante :
Les Ecritures : Latin


Cet élément est cité dans les 8 articles suivants :

Les Langues : Consonne alvéolo-palatale, Langue Kachoube : Généralités, Langue Slovaque, Langue Sorabe, Langue Tchèque, Langues Slaves, Le peuple Kachoube, Logogramme


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !