De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Roi/Reine > Attila

Le roi Attila

Attila surnommé «le fléau de Dieu» (vers 395-453), roi des Huns (vers 434-453). Les Germains lui donnèrent le nom d'Etzel et les Hongrois celui d'Ethele.
Attila appartenait au peuple conquérant des Huns établi dans la plaine Hongroise, en Pannonie, et qui provoqua les Grandes Invasions. Attila succéda à son oncle (434), partageant tout d'abord le trône avec son frère Bleda, qu'il fit assassiner en 445. En 447, avec l'aide de peuples barbares, il envahit l'Illyrie et ravagea l'empire Romain d'Orient sur lequel il voulait étendre sa domination. Les hommes des peuples conquis ayant échappé à la mort étaient enrôlés dans ses armées. Attila ayant vaincu l'empereur Byzantin Théodose II, Constantinople dut son salut à l'incapacité tactique de l'armée des Huns, originellement force de cavalerie, à assiéger une grande ville. Néanmoins, Théodose II fut obligé de céder une partie du territoire au sud du Danube et de payer chaque année un tribut.
Attila entreprit ensuite la conquête de l'empire d'occident où il se fit des alliés. Soutenu par une armée constituée des nombreux Ostrogoths, ou Goths de l'Est, Attila envahit la Gaule (451), aux côtés de Genséric, roi des Vandales. Il pilla Metz et assiégea Orléans. Il se heurta à la résistance du général Romain Aetius et fut battu cette même année à la bataille des champs Catalauniques, à l'ouest de l'actuelle ville de Troyes. Les Romains furent aidés par les Wisigoths, ou Goths occidentaux, avec à leur tête leur roi Théodoric Ier (qui régna de 418 à 451). Aetius laissa les Huns battre en retraite, les repoussant jusqu'au Rhin. Attila se retira en Pannonie où il hiverna.
Ayant partiellement regroupé ses forces, Attila se dirigea vers l'Italie l'année suivante et dévasta Aquilée, Milan, Padoue, puis avança sur Rome. Celle-ci fut sauvée de la destruction grâce à l'intervention du pape Léon Ier le Grand, qui, sans difficulté, persuada Attila, dont les armées étaient affaiblies par la famine et les maladies, d'épargner Rome. En 453, Attila s'apprêta une fois de plus à envahir l'Italie, mais mourut avant de mettre son plan à exécution. Son empire s'effondra après sa disparition et les nombreux peuples qu'il avait soumis retrouvèrent alors leur indépendance.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 1 191 vues

Bookmark and Share


Cet élément est cité dans les 12 articles suivants :

Les Hommes/Peuples : Le peuple Alain, Le peuple Burgonde, Le peuple Gépide, Le peuple Hun, Le peuple Ostrogoth, Le peuple Romain, Le peuple Thuringien, Le peuple Vandale, Le peuple Wisigoth, Odoacre, Théodose II, Valentinien III


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !