De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Peuple > Aztèque

Aztèques

Peuple qui domina le centre et le sud du Mexique du XIVème au XVIème siècle et dont l'empire florissant fut détruit par Cortés.
Le nom Aztèque provient d'une patrie mythique du nord appelée Azatlán ; les Aztèques se dénommaient aussi les Mexica. La langue Aztèque appartient à la branche Nahuatl de la famille Uto-Aztèque.

Les origines :
Après la chute de la civilisation Toltèque, qui connut son apogée du Xème au XIème siècle, des vagues d'immigrants arrivèrent du Mexique sur le plateau central autour du lac Texcoco. Étant les derniers arrivants, les Aztèques furent contraints d'occuper la région marécageuse située sur la rive ouest du lac. Ils étaient entourés de voisins puissants qui les rançonnaient, et leur seul espace de terre sèche était une petite île entourée de marécages.
Le fait que les Aztèques aient été capables en l'espace de deux siècles de transformer ces débuts modestes en un puissant empire est en partie dû à leur croyance à une légende selon laquelle, ils devaient fonder une grande civilisation dans une région marécageuse où ils verraient un cactus poussant sur un rocher, avec, perché dessus, un aigle mangeant un serpent. Les prêtres déclarèrent avoir vu cela en arrivant dans le marécage. (Aujourd'hui, pour perpétuer la mémoire de ce mythe fondateur, l'aigle, le cactus et le serpent figurent sur tous les billets de banque Mexicains.)
À mesure que le nombre des Aztèques s'accrut, ils établirent des structures militaires et civiles. En 1365, ils avaient fondé la cité de Tenochtitlan (située à l'emplacement de l'actuelle ville de Mexico).

La capitale :
Les Aztèques convertirent le lit peu profond du lac en chinampas (jardins extrêmement fertiles formés en entassant de la boue sur le fond du lac pour créer des îles artificielles). Ils construisirent des chaussées et des ponts pour relier la cité à la rive, ainsi que des aqueducs. Des canaux furent creusés à travers toute la ville pour le transport des marchandises et des personnes. Des bâtiments religieux — des pyramides aux marches géantes et aux façades de calcaire sur lesquelles des temples étaient érigés — dominaient le paysage.
En raison de son emplacement et de son niveau élevé d'organisation, la cité prospéra. À l'époque où les Espagnols, menés par Hernán Cortés, commencèrent leurs conquêtes en 1519, le grand marché attirait quotidiennement jusqu'à 60000 personnes. Les marchandises arrivaient entre les mains des Aztèques en paiement de tributs versés par les territoires conquis, et de nombreuses marchandises étaient exportées de la cité pour être vendues dans d'autres régions de l'Empire Aztèque et de l'Amérique centrale.

La ligue Aztèque :
Les Aztèques concluaient des alliances militaires avec d'autres cités, créant un empire qui s'étendait du centre du Mexique jusqu'à l'actuelle frontière du Guatemala. Au début du XVème siècle, Tenochtitlan gouvernait conjointement avec les cités-États de Texcoco, capitale des Chichimèques et de Tlatelóco (actuellement Tacuba). En l'espace d'un siècle environ, les Aztèques prirent la tête de la fédération engageant également des guerres de conquête, en particulier sous le règne de Moctezuma Ier (1440-1469).
À la fin du règne de Moctezuma II, en 1520, 38 provinces tributaires avaient été instaurées. Cependant, certains des peuples aux confins de l'Empire Aztèque restèrent farouchement indépendants. Les divisions et les dissensions internes de l'immense Empire facilitèrent la victoire de Cortés en 1521.

La société et religion :
La société Aztèque était divisée en trois classes : les esclaves, les roturiers et la noblesse. Le statut d'esclave était comparable à celui de serviteur lié par contrat. Bien que les enfants de parents pauvres pussent être vendus et asservis, ce n'était que pour une période limitée dans le temps. Les esclaves pouvaient acheter leur liberté  ceux qui réussissaient à s'enfuir de chez leurs maîtres et atteignaient le palais royal sans être pris se voyaient immédiatement accorder la liberté. Les roturiers, ou maceualtin, recevaient pour toute la durée de leur vie une parcelle de terrain sur laquelle ils construisaient leurs demeures. Cependant, la plus basse classe de roturiers (tlalmaitl) n'était pas autorisée à posséder des biens et était des métayers. Les membres de la noblesse ou pipiltin, étaient des nobles par naissance, des prêtres et ceux (surtout des guerriers) qui avaient conquis leur rang.
Dans la religion Aztèque, de nombreux dieux régentaient la vie quotidienne. On trouvait parmi eux Huitzilopochtli (le dieu du Soleil), Coyolxauhqui (la déesse de la Lune qui, dans la mythologie Aztèque, fut assassinée par son frère le dieu du Soleil), Tlaloc (le dieu de la Pluie) et Quetzalcoatl (inventeur de l'écriture et du calendrier, également associé à la planète Vénus et à la résurrection).
Les sacrifices humains et animaux faisaient partie intégrante de la religion aztèque. Pour le guerrier, l'honneur suprême était d'être tué au combat ou de se porter volontaire pour être sacrifié dans un grand rituel. Cependant, c'était souvent des prisonniers qui servaient aux sacrifices lors de rituels de moindre importance. Les victimes gravissaient les marches de la pyramide, où les prêtres les étendaient sur une pierre convexe, puis extrayaient leur cœur avec un couteau aiguisé.
Les Aztèques utilisaient une écriture idéographique qu'ils transcrivaient sur du papier ou des peaux d'animaux. Certains de ces manuscrits, appelés codex, sont parvenus jusqu'à nous. Ils possédaient aussi un système calendaire développé avant eux par le peuple Maya. Ce système était composé de 365 jours, divisés en 18 mois de 20 jours, auxquels s'ajoutaient 5 jours creux considérés comme très néfastes. Un autre calendrier, constitué de 260 jours (20 mois de 13 jours), était exclusivement réservé à la divination.

Le peuple Aztèque aujourd'hui :
Les Aztèques actuels vivent dans le voisinage de Mexico et comptent largement plus de un million de personnes. Ils forment le plus grand groupe indigène du Mexique. Ils ont conservé la langue Aztèque-Nahuatl, et leur religion est un mélange de tradition Aztèque et de catholicisme.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 2 468 vues

Bookmark and Share


L'actualité liée à cet article est la suivante :

Mythologie Aztèque : Mythes et Légendes #4 par Nota Bene (22/06/2016)


Ce peuple/homme utilise l'écriture suivante :
  Nahuatl

Ce peuple/homme utilise les 2 langues suivantes :
  Aztèque, Nahuatl


Cet élément est cité dans les 12 articles suivants :

Les Langues : Langue Nahuatl : Généralités

Les Familles de langues : Langues Amérindiennes

Les Hommes/Peuples : L'empereur Cuauhtémoc, L'empereur Moctezuma II, Le peuple Mixtèque, Le peuple Nahuas, Le peuple Tarasque, Le peuple Tépanèque, Le peuple Toltèque, Le peuple Zapotèque

Les familles d'hommes : Les peuples Amérindiens

L'Imprimerie : Papier d'amate


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !