De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Peuple > Hérule

Le peuple Hérule

Les Hérules sont un peuple Germanique appartenant au groupe Ostique, ou groupe des Germains orientaux, comme les Goths, les Burgondes, les Vandales et les Gépides. Peu connus, les Hérules apparaissent comme un peuple mineur. Ils sont mentionnés pour la première fois dans les sources Romaines au IIIème siècle, lorsqu'en 268-269 ils prennent part à une coalition Germanique qui réunit Peucines, Capes, Gépides, Ostrogoths et Wisigoths. L'armée ainsi formée, qui aurait compris 300000 à 320000 hommes attaque les forces de Claude II sur le Danube.
Par la suite, il est fait mention d'eux au moment des invasions barbares (au Vème siècle).
Leur berceau se serait situé au sud de la Scandinavie actuelle et au nord de l'Allemagne, entre la Weser, l'Elbe et l'Oder.
Au IIIème siècle, les Lombards, alors établis en Autriche et qui ne font irruption en Occident qu'en 568, sont alliés ou vassaux des Hérules.
Au Vème siècle, ces derniers possèdent un royaume le long du Danube, bien qu'étant sans doute peu nombreux : c'est probablement de là que part la bande armée dont Odoacre, par ailleurs un des leurs déjà établi en Italie, prend la tête. Ce dernier incendie Pavie, pille Rome et dépose l'empereur Romulus Augustule, se faisant proclamer «roi des barbares et empereur des Romains». Cet épisode est surtout connu pour avoir été interprété par l'Historiographie comme la chute de l'Empire Romain d'Occident.
Tous les Hérules ne semblent pas, toutefois, s'être établis sur le Danube entre le IIème siècle et le Vème siècle. Leur présence, en effet, est attestée durant les années 402-407 dans des bandes armées barbares, aux côtés de Frisons et de Saxons, qui font de la piraterie sur les côtes de la Manche. Ceux-là mettent à mal les défenses côtières de l'Empire Romain (la marche militaire côtière d'Armorique ou Litus armoricus) et établissent des postes d'observation ou de petits établissements de peuplement jusque sur la côte atlantique.
Après 476, d'autres Hérules servent dans l'armée de Théodoric le Grand, s'intégrant aux Goths que l'Empereur Byzantin, Zénon, a chargé de récupérer un morceau de l'Empire d'Occident, alors aux mains d'Odoacre, ce qui montre les divisions qui pouvaient exister entre eux.
Vers 491, Théodoric, vainqueur des Vandales noue des contacts avec les Hérules Danubiens pour se prémunir de la pression des Alamans.
Odoacre est quant à lui renversé par Théodoric en 493 et sa bande armée est chassée d'Italie, alors que le roi Gothique fonde le royaume de Ravenne.
En 550, la présence d'environ 3000 Hérules est encore attestée le long de la ligne de défense Danubienne ou limes Danubien, à Sirmium et à Singidunum, mais ceux-ci avaient été établis là en 512.
Par la suite, les Hérules disparaissent de l'Histoire se fondant sans doute avec les Lombards, fraîchement arrivés et en grand nombre.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 351 vues

Bookmark and Share


Cet élément est cité dans les 6 articles suivants :

Les Hommes/Peuples : Le peuple Lombard, Le peuple Ostrogoth, Le peuple Romain, Odoacre, Romulus Augustule, Totila


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !