De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Peuple > Hmong

Le peuple Hmong

On peut retracer l'origine des Hmong jusqu'aux tribus primitives « Chi You » qui vivèrent dans les plaines centrales de la Chine il y a plusieurs milliers d'années. Les Chinois les appellent Miao mais eux, ils préfèrent s'appeler Hmong. Au cours des dynasties Shang et Zhou (1700 à 221 avant JC), les ancêtres des Hmong étaient bien établis le long du Fleuve Jaune, mais ils ont été forcés d'émigrer vers le sud par l'expansion Han. Aujourd'hui, la plupart des Hmong vivent au Guizhou où ils sont environ 7 millions d'individus. Près d'un million d'autres sont dispersés dans l'est du Yunnan et quelques-uns se trouvent au Viêtnam, au Laos et en Thaïlande.
La langue Hmong appartient à la famille Miao-Yao du groupe Sino-Tibétain. La plupart des Hmong vivent dans des maisons à un seul niveau, construites directement sur le sol. L'agriculture est le moyen principal de subsistance pour tous les groupes ; ils cultivent du maïs et du riz sur des brûlis dans la montagne. L'Opium est aussi une récolte commerciale importante vendue dans les marchés des plaines.
Les photos ci-dessous furent prises en 1994 au marché du village Vietnamien de Sa Pa près de la frontière du Yunnan.

 

Il y a peu d'organisation politique indigène au dessus du niveau du village. La plus haute position est habituellement celle du chef de village. En Chine, les Hmong sont soumis aux autorités locales Chinoises. Au Laos et au nord du Viêtnam, où les Hmong sont relativement nombreux dans certaines zones, ils ont quelquefois obtenu des postes politiques à un niveau plus élevé que celui du village.
La plupart des Hmong vénèrent les esprits, les démons et les âmes des ancêtres. Ils ont des chamans qui exorcisent les esprits malveillants et des prêtres qui accomplissent les fonctions cérémonielles. Le sacrifie animal est très répandu.
Les jeunes gens ont le droit de choisir leurs propres partenaires et il y a une grande liberté sexuelle parmi eux, bien que beaucoup de Hmong en Chine aient adopté la coutume Chinoise des mariages arrangés. L'une des manières institutionnalisées de faire la cour suppose de chanter en chœur, ou de se lancer les uns les autres une balle entre des groupes des garçons et filles de villages différents. La polygamie est permise, mais dans la pratique elle est limitée aux nantis. La famille se compose habituellement de plusieurs générations, comprenant les fils mariés et leurs familles. Quand les parents meurent, la famille se divise en plus petites unités qui répètent alors le cycle.


Logo de la date de modification 25/05/2021 Logo du nombre de vues 1 750 vues

Bookmark and Share


Ce peuple/homme utilise l'écriture suivante :
  Hmong

Ce peuple/homme utilise la langue suivante :
  Hmong


Cet élément est cité dans les 2 articles suivants :

Les Ecritures : L'écriture Hmong : Généralités

Les Hommes/Peuples : Le peuple Dong


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !