De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Dynastie > Lagide

La dynastie Lagide

Dynastie, appelée aussi Ptolémaïque, constituée par les descendants de Ptolémée Ier Sôter qui gouverneront l'Égypte jusqu'en 30 avant JC et surent développer une civilisation mêlant la tradition pharaonique et l'apport Hellénistique. Le nom fut formé sur celui de Lagos (le lièvre) qui était celui de son père. La dynastie compta une quinzaine de souverains qui portèrent tous le nom de Ptolémée, épousèrent leur sœur ou une femme de leur famille proche, mais jamais une Égyptienne, elles-mêmes le plus souvent nommées Arsinoé, Bérénice ou Cléopâtre. La tradition dynastique voulait d'ailleurs que le souverain ou la souveraine ne règne pas seul. Cléopâtre sera la dernière reine de cette dynastie avant que l'Égypte ne devienne province Romaine.
C'est avec Ptolémée II Philadelphe que le royaume Lagide connaît son apogée. Son successeur, Ptolémée III Evergète, après quelques campagnes en Asie, se contente de profiter des acquis. Après lui, c'en est fini de la grandeur des Ptolémées qu'affaiblissent les troubles sociaux, les révoltes indigènes (soutenues par le clergé) et le trafic des monnaies (qui entrave gravement le commerce méditerranéen). Les IIème et Ier siècles avant JC ne sont qu'une longue décadence, aggravée par l'incurie des souverains et des hauts fonctionnaires, la corruption et l'abandon des terres par les paysans. À la cour se multiplient les débauches, intrigues, meurtres et empoisonnements. De tous les souverains Lagides, seuls les deux premiers mourront de mort naturelle !

Ptolémée XI Alexandre II (80 avant JC) :
Fils de Ptolémée IX Sôter II, il avait été fait prisonnier par Mithridate quand celui-ci s'empara de l'île de Cos. Élevé à la cour royale du Pont, il profita d'une entrevue entre Mithridate et Sylla pour rejoindre ce dernier. À la mort de Ptolémée IX Soter II, il est le seul héritier masculin légitime du trône d'Égypte. Sylla l'imposa donc aux Alexandrins et il dut épouser Cléopâtre Bérénice III, qui était peut-être sa mère, et qu'il fit assassiner dix-neuf jours plus tard ! Furieux, les Alexandrins, qui aimaient beaucoup sa mère, se révoltèrent et le lynchèrent.

Ptolémée XII Philopatôr II (Aulète) (80-51 avant JC) et Bérénice IV (58-55 avant JC) :
Fils illégitime de Ptolémée IX. Il prit les épithètes prestigieuses de Philopatôr (qui aime son père) et Philomêtôr (qui aime sa mère) mais le peuple alexandrin le surnomma Aulète (joueur de flûte) et lui-même se proclama Neos Dionysos en raison de son goût pour les fêtes et banquets où il s'enivrait et s'exhibait au milieu des danseuses en joueur de flûte. Il épousa sa sœur, Cléopâtre V, dont il eût deux filles, Cléopâtre VI et la fameuse Cléopâtre VII. D'une autre épouse inconnue, il eût quatre enfants : Bérénice IV, Arsinoé IV, Ptolémée XIII et Ptolémée XIV. Face aux difficultés qui déchiraient le pays (révolte agraire, crise financière), il pratiqua une politique de corruption intense.
Durant tout son règne, il dut lutter pour garder son trône car les Romains prétendaient être héritier de son royaume par le testament de Ptolémée XI Alexandre II. Venu plaider sa cause à Rome, il passa un accord secret (59) avec Pompée et César : moyennant 6000 talents d'or, César, qui était alors consul, devait faire voter une loi reconnaissant sa royauté. En 58, Chypre , possession Égyptienne fut annexée par Caton. L'absence de réaction de Ptolémée XII entraîne le mécontentement de ses sujets et Ptolémée XII préféra se réfugier à Rome où il intrigua de nouveau pour gagner à sa cause le sénat. En son absence, la régence était assurée par sa femme Cléopâtre V et sa fille Bérénice IV puis par cette dernière toute seule après la mort de Cléopâtre V. Bérénice IV épousa d'abord un prétendu descendant des Séleucides, Séleucos Kybiosaktes, mais le fit étrangler peu après avant d'épouser Archélaüs (56), qui prétendait descendre de Mithridate.
Les Livres Sibyllins n'encourageant pas l'intervention armée des Romains pour rétablir Ptolémée XII sur le trône, celui-ci s'enfuit à Ephèse. Mais en 55, Aulus Gabinius, lieutenant de Pompée et gouverneur de Syrie prétextant les menaces d'une invasion Égyptienne de la Syrie, envahit l'Égypte pour réinstaller Ptolémée XII. Archélaüs fut tué au cours d'une bataille et Bérénice IV exécutée. À la mort de Ptolémée XII (51), son testament laissait le trône à sa fille Cléopâtre VII et à son frère Ptolémée XIII.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 1 413 vues

Bookmark and Share


L'actualité liée à cet article est la suivante :

Le bassin méditerranéen au IIIe siècle avant JC : Une carte très intéressante sur l'état des 'deux' méditerranées de cette époque... (05/03/2018)


Cet élément est cité dans les 19 articles suivants :

Les Hommes/Peuples : Antiochos VIII Gryphon, Champollion, Jean-François, Démétrios III Eukairos, La dynastie Séleucide, Le peuple Egyptien, Le peuple Hébreux, Le peuple Hellénistique (Civilisation), Le peuple Lycien, Le peuple Nabatéen, Le peuple Thrace, Le roi Alexandre Ier Balas, Le roi Antiochos Hiérax, Le roi Tiradates, Ptolémée Ier Sôter, Ptolémée II Philadelphe, Ptolémée III Evergète I, Ptolémée IV Philopatôr, Ptolémée V Epiphane, Ptolémée VII Évergète II


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !