De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Peuple > Lycien

Le peuple Lycien

Peuple habitant la Lycie.
Située au sud de la Lydie, la région est essentiellement montagneuse, les massifs plongent dans la mer Méditerranée en falaises abruptes, les plaines côtières sont rares. La Lycie ne possédait qu'un seul fleuve, le Xanthos. L'arrière-pays connaît un climat continental et la côte un climat méditerranéen, ce qui permet une variété de cultures. La région était peuplée dès le IIIème millénaire.
Au contact des comptoirs commerciaux Grecs qui s'implantèrent sur la côte Lycienne, les Lyciens développèrent une civilisation originale. Vers 546, la Lycie, comme toute l'Asie Mineure, est conquise par les Perses. L'occupation Perse, qui dura deux siècles, fut une période calme et prospère. Les Lyciens conservèrent certaines libertés et les villes prospérèrent. En 480, les Lyciens participèrent à la campagne de Xerxès contre la Grèce continentale.
La Lycie passa ensuite la domination du roi Mausole (voir le peuple Carien) au IVème siècle, puis d'Alexandre, des Lagides, des Séleucides et de Rhodes. En 43, la Lycie est incorporée à l'empire Romain. Elle est scindée en deux provinces distinctes au IVème siècle sous le règne de Dioclétien.
En 167 avant JC, la Lycie retrouva momentanément son indépendance et fonda une confédération de cités. Cette confédération regroupait selon Strabon vingt-trois cités qui se réunissaient une fois à proximité de Xanthe sur le site du Letôon afin d'y élire une assemblée et des juges.
Le site de Letôon faisait déjà antérieurement l'objet de pèlerinages en raison de l'existence d'une source sacrée liée au culte de la déesse mère. Au Vème siècle, il devint le sanctuaire dynastique de Xanthe rattaché au culte de Léto mère d'Apollon et d'Artémis. C'est Arbinas qui développa le Letôon qui devint bientôt le sanctuaire de toute la Lycie.
Les membres de la confédération se réunissait peut-être dans le théâtre. Le vote était fonction de la taille des villes (1 à 3 voix), les petites cités étant regroupées autour d'une petite capitale. Des ambassadeurs d'Égypte et de Grèce venaient visiter le site sacré où le culte se perpétua jusqu'au VIIème siècle après JC. Aujourd'hui, le site est inondé, ce qui ne facilite pas les recherches archéologiques.


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 663 vues

Bookmark and Share


Ce peuple/homme utilise l'écriture suivante :
  Lycia

Ce peuple/homme utilise la langue suivante :
  Lycien


Cet élément est cité dans les 3 articles suivants :

Les Ecritures : L'écriture Lycia : Généralités

Les Hommes/Peuples : Gygès, Le peuple Lukkas


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !