De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Peuple > Malais

Le peuple Malais

Les Malais parlent divers dialectes appartenant à la famille de langues Malayo-Polynésiennes occidentales. Les ancêtres des Malais étaient très probablement un peuple de la côte du Bornéo qui s'est répandu à Sumatra et dans la Péninsule Malaise suite à leur mode de vie de marchands maritimes. Cette expansion a eu lieu seulement dans les quelque 1500 dernières années comme l'indique le fait que les langues du groupe Malais sont encore toutes très semblables, tout en étant très différentes des langues des autres peuples de Sumatra, de Bornéo et des autres terres voisines. Tard dans le XXème siècle, les Malais constituaient plus de la moitié de la population de la Malaisie péninsulaire (Malaisie de l'ouest) et plus d'un huitième de la population de Sarawak et Sabah (Malaisie de l'est).

La culture Malaise a été fortement influencée par celle des autres peuples, comprenant les Thaïs, les Javanais et les peuples de Sumatra. L'influence de l'Inde hindoue a été historiquement très grande et les Malais ont été largement convertis à l'Hindouisme avant d'être islamisés au XVème siècle. La population de la péninsule Malaise d'aujourd'hui comprend un grand nombre d'Indiens et de Chinois.
Les Malais sont principalement un peuple rural, vivant dans des villages plutôt que dans les villes où les Chinois, les Indiens et d'autres groupes prédominent. La plus grande partie de la péninsule Malaise est couverte par la jungle et les villages, dont la population va de 50 à 1000 habitants, sont situés le long des fleuves, des côtes ou des routes. Les maisons sont construites sur pilotis de quatre à huit pieds au dessus du sol, avec des toits à pignons en chaume. Les maisons des nantis ont des planchers en bois et des toits en tuiles. La culture vivrière principale est le riz irrigué et le caoutchouc est la principale culture de rente. A la fin des années 1970, la péninsule malaise, produisait plus des deux cinquièmes de la production mondiale de caoutchouc naturel.
Traditionnellement les Malais avaient une organisation sociale plutot féodale avec une division très marquée entre la noblesse et les gens du peuple. Le chef du village était un homme du peuple, mais le chef du district, à qui il rend compte, était un noble. La noblesse a été maintenant remplacée par des fonctionnaires élus et nommés, soumis à un parlement et d'autres corps élus, mais les distinctions de classes sont encore fortes.
La religion des Malais est l'islam et les jours de fêtes religieuses musulmanes sont observés. Les mariages sont traditionnellement arrangés par les parents. La famille type est constituée du mari, la femme et de leurs enfants. Le mariage et l'héritage sont régis par la loi islamique. Quelques rituels Hindous survivent dans leurs cérémonies de mariage et dans diverses cérémonies de l'état. Dans les zones rurales, les Malais ont préservé aussi quelques-unes de leurs vieilles croyances envers les esprits de la terre et de la jungle, qui sont en partie d'origine Hindoue. Ils ont souvent recours aux chamanes pour le traitement des maladies.


Logo de la date de modification 03/06/2021 Logo du nombre de vues 741 vues

Bookmark and Share


Ce peuple/homme utilise les 3 écritures suivantes :
  Arabe, Latin, Redjang

Ce peuple/homme utilise la langue suivante :
  Malais


Cet élément est cité dans les 5 articles suivants :

Les Hommes/Peuples : La dynastie Tang, Le peuple Bugi, Le peuple Cham, Le peuple Dayak, Le peuple Kubu


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !