De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Peuple > Naxi

Le peuple Naxi

Les 300000 Naxis vivent autour de Lijiang dans le nord-ouest du Yunnan. La plupart ont embrassé le Bouddhisme Tibétain mais ils croient en divers esprits et démons. En plus de leurs chamans, ils ont des prêtres exorcistes du culte Bôn du Tibet.

Les Naxis sont les descendants des anciennes tribus Qiang qui ont migré vers le sud à partir du plateau de Qinghai, se sont établis au Sichuan et au Yunnan et ont donné naissance à plusieurs peuples de langue Tibéto-Birmane dans la région.
Les premiers Naxis adoraient les forces de la nature, l'eau, le tonnerre, le soleil, la lune, le feu, etc., mais leur principal culte était dédié à «la fertilité de la femme». La maladie et les désastres étaient causés par de mauvais esprits que leurs chamans essayaient de conjurer ou de chasser. La société Naxi était matrilinéaire et matrilocale. Ce sont les filles qui héritent des noms de familles et des biens. Les enfants connaissaient leurs mères mais pas leurs pères qui pouvaient être n'importe lesquels des nombreux amants que les femmes étaient libres de choisir, le modèle de rôle masculin étant donné par l'oncle maternel. Un homme pouvait passer la nuit avec une femme, mais le matin il rentrait chez sa mère où il habitait normalement.
Au VIIIème siècle, les Naxis ont inventé une écriture picturale qu'ils ont utilisé pour décrire leur histoire, leur religion et leurs coutumes. Cette écriture, la religion Naxi et leurs chamans ont tous pris le nom de Dongba. La religion Dongba était semblable à la religion Bôn qui a précédé le Lamaïsme au Tibet.
Après la chute du royaume de Dali devant les forces de la dynastie Yuan en 1253, les Naxis et les autres sociétés matriarcales ont été soumises à une intense pression quand les Chinois ont entrepris d'imposer des règles de comportement social compatibles avec les valeurs confucéennes. La littérature Naxi décrit douloureusement les vagues de «suicides pour l'amour» provoquées par l'imposition de l'idéal confucéen des mariages arrangés par les autorités Han.
Aujourd'hui la grande majorité des Naxis pratiquent le mariage monogame, mais les femmes ont conservé une position prédominante. Elles font la plus grande partie du travail et par conséquent prennent les décisions pendant que les hommes se reposent. Les femmes portent un tricot de corps, une blouse ample, un pantalon grossier, un grand tablier bleu et sur leur dos, un capitonnage caractéristique en peau de chèvre servant à porter les charges, sur lequel des formes rondes tissées, symbolisent l'assiduité.
Il y a cependant des exceptions dans quelques villages éloignés, près du Lac Lugu sur la frontière du Sichuan, où les Mosuos (une branche des Naxis) ont résisté et ont maintenu une partie de leurs traditions. Le mariage Axia des Mosuos est un genre particulier de mariage. «Axia» veut dire ami. Le couple ne s'appelle donc pas mari et femme, mais «Axia». La femme adulte d'une famille a sa propre chambre spéciale appelée «Chambre Axia», préparée pour elle. Ses parents choisissent un compagnon pour elle et l'homme lui rend visite et reste avec elle seulement la nuit dans la chambre Axia. Le lendemain matin il retourne dans la famille de sa mère et travaille avec ses parents. La femme reste et travaille avec sa propre famille. Si elle n'est pas satisfaite de son compagnon, elle ferme seulement la porte pour refuser la visite de son Axia et le lien est rompu. Le couple n'établit pas une nouvelle famille, ses enfants restent avec la mère ainsi que tous les biens de ses parents.


Logo de la date de modification 27/05/2021 Logo du nombre de vues 2 051 vues

Bookmark and Share


Ce peuple/homme utilise l'écriture suivante :
  Naxi

Ce peuple/homme utilise la langue suivante :
  Naxi


Cet élément est cité dans les 3 articles suivants :

Les Ecritures : L'écriture Naxi : Généralités

Les Hommes/Peuples : Le peuple Lahu, Le peuple Pumi


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !