De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Peuple > Thébain

Le peuple Thébain

Habitants de Thèbes, cité de la Grèce antique, en Béotie, au nord du mont Cithéron (aujourd'hui Kithairon), au nord-ouest d'Athènes. Sa citadelle s'appelait Cadmée, du nom de Cadmos, héros mythique et chef légendaire des Phéniciens qui fondèrent Thèbes. C'est l'une des cités Grecques les plus célébrées dans les mythes et les légendes. Ces histoires comprennent celle des jumeaux Amphion et Zéthos, qui gouvernèrent Thèbes et bâtirent ses murailles, du roi Œdipe et de la rivalité de ses deux fils, Étéocle et Polynice, qui culmina dans l'expédition des Sept contre Thèbes ainsi que celle de la prise et de la destruction de la ville par les Épigones. Citons également le retour de Dionysos, l'introduction de son culte à Thèbes (les Bacchantes d'Euripide) et la naissance et les exploits d'Héraclès.
Du point de vue historique, Thèbes fut la cité la plus importante de Béotie et, à partir de 519 avant JC, elle devint une grande rivale d'Athènes. En 479 avant JC, lors de l'invasion Perse de la Grèce par Xerxès Ier, les Thébains appuyaient les envahisseurs et se battirent contre la confédération des cités Grecques à Platées. Lorsque la guerre du Péloponnèse éclata en 431 avant JC, Thèbes s'allia à Sparte et souhaitait la destruction d'Athènes à la fin de la guerre. Elle commença toutefois à craindre de plus en plus son puissant allié et, durant la guerre de Corinthe (395 avant JC - 386 avant JC), elle s'allia à Athènes, Corinthe et Argos contre Sparte. Un profond antagonisme se fit jour entre Thèbes et Sparte, et la lutte qui s'ensuivit permit à Thèbes d'exercer brièvement la suprématie sur la Grèce grâce à la victoire d'Épaminondas à Leuctres en 371 avant JC, mais cela cessa avec sa mort à Mantinée en 362 avant JC.
L'éloquence de Démosthène convainquit les Thébains de s'unir aux Athéniens contre l'usurpateur Philippe II, roi de Macédoine, mais l'union de leurs forces ne servit à rien et, en 338 avant JC, lors de la bataille de Chéronée, la puissance de la Grèce fut écrasée. Après la mort de Philippe, les Thébains tentèrent, sans succès, de recouvrer leur liberté. Leur cité fut détruite en 335 avant JC par le fils et successeur de Philippe, Alexandre le Grand, qui vendit les survivants comme esclaves. On raconte qu'Alexandre n'épargna que les temples et la maison de Pindare. Bien que reconstruite en 315 avant JC par le roi Cassandre de Macédoine et malgré une époque prospère, elle se réduisait à un malheureux village dès le Ier siècle avant JC. Le site de l'acropole est occupé par la ville moderne de Thèbai.


Logo de la date de modification 28/05/2021 Logo du nombre de vues 1 179 vues

Bookmark and Share


Cet élément est cité dans les 5 articles suivants :

Les Hommes/Peuples : Epaminondas, Le peuple Spartiate, Le roi Agésilas II, Léonidas Ier, Philippe II de Macédoine


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !