De l'Aleph à l'@ > Les Hommes/Peuples > Empereur > Néron

L'empereur Néron

(37 - 68), cinquième empereur de Rome (54 - 68) et dernier des Julio-Claudiens.
Lucius Domitius Claudius Nero, le 15 décembre 37 à Antium et appelé à l'origine Lucius Domitius Ahenobarbus, Néron était le fils du consul Cneius Domitius Ahenobarbus et d'Agrippine la Jeune, arrière-petite-fille d'Auguste. En 49, Agrippine épousa son oncle, l'empereur Claude Ier, et l'année suivante le persuada d'adopter son fils, dont elle changea le nom. En 53, Claude maria Néron à sa fille Octavie et le désigna comme son successeur, évinçant son propre fils, Britannicus. À la mort de Claude en 54, la garde prétorienne commandée par le préfet Sextus Afranius Burrus, un agent d'Agrippine, proclama Néron empereur, qui était alors âgé de dix-sept ans.
Sous l'égide de Burrus et de Sénèque, son tuteur, les cinq premières années du règne de Néron furent marquées par la modération et la clémence, bien que Néron ait peut-être fait empoisonner son rival, Britannicus. En 59, il fit assassiner sa mère qui avait critiqué sa maîtresse, Poppée Sabine. En 62, il répudia (et plus tard fit exécuter) Octavie et épousa Poppée. Burrus mourut, peut-être empoisonné, et Sénèque se retira.
En juillet 64, les deux tiers de Rome brûlèrent tandis que Néron était à Antium ; on l'accusa d'ailleurs à tort d'en avoir été responsable. Les pères de l'église en firent le premier persécuteur des chrétiens sur la foi de textes peu clairs de Suétone et Tacite, deux histoires peu favorables à l'empereur. Il abrita les sans-abri et reconstruisit la cité en prenant des mesures de protection contre les incendies. Ses programmes de construction, ainsi que les spectacles et les distributions de grain à la population, étaient financés par le pillage de l'Italie et des provinces. Il se voulait un artiste et un visionnaire mystique, scandalisant l'armée et l'aristocratie en jouant en public dans des drames religieux.
Entre-temps, l'empire était dans la tourmente. Néron fit de l'Arménie un état tampon contre les Parthes, mais au prix d'une guerre coûteuse et sans succès. Des révoltes éclatèrent en Bretagne (60 - 61) et en Judée (66 - 70). En 65, Caius Calpurnius Pison fomenta un complot contre l'empereur ; dix-huit des quarante et un Romains de haut rang impliqués périrent, dont Sénèque et son neveu, le poète épique Lucain. On raconte que Poppée mourut des suites de violences que lui infligea Néron (65), qui épousa Messaline après avoir fait exécuter son mari. En 68, les légions de Gaule et d'Espagne, avec l'appui de la garde prétorienne, se rebellèrent contre Néron, le forçant à s'enfuir de Rome. Déclaré ennemi public par le Sénat, il se suicida le 11 juin 68.


Logo de la date de modification 02/06/2021 Logo du nombre de vues 506 vues

Bookmark and Share


Ce peuple/homme utilise l'écriture suivante :
  Latin

Ce peuple/homme utilise la langue suivante :
  Latin


Cet élément est cité dans les 3 articles suivants :

Les Hommes/Peuples : L'empereur Claude Ier, L'empereur Othon, La dynastie Julio-Claudienne


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !