De l'Aleph à l'@ > Les Langues > Agglutinante > Aroumain

Aroumain (Langue)

L'Aroumain est parlé par le peuple Aroumain.
C'est une langue Romane proche du Roumain, qui les particularise comme peuple au cœur des Balkans.
Cette langue est encore parlée par environ 250 000 locuteurs au nord de la Grèce, au sud de l'Albanie, à l'est de la Serbie et en république de Macédoine. Cependant, la langue Aroumaine (ou Valaque) n'a pas de norme linguistique suprarégionale, car chacun des groupes (en Grèce, en Albanie, en Serbie et en Macédoine) d'Aroumains parle avec des particularités spécifiques locales.
L'omniprésence du Grec dans la culture Aroumaine a certainement été un facteur important dans l'affaiblissement de cette langue et l'urbanisation a accéléré le processus. L'Aroumain, comme le Mégléno-Roumain, avait survécu jusqu'à récemment dans beaucoup de villages de Grèce, d'Albanie, de Serbie ou de Macédoine restés linguistiquement homogènes et où la plupart des gens utilisaient régulièrement leur langue maternelle. Ceux qui ont dû se déplacer vers les centres urbains ont bientôt abandonné l'emploi de l'Aroumain parce qu'il était perçu comme un signe de retard social, alors que les enfants n'avaient plus aucun moyen d'apprendre leur langue ancestrale : l'Aroumain n'était plus enseigné dans les écoles et était de moins en moins parlé à la maison.
Depuis les années 1950, toute politique linguistique relative à l'Aroumain (ou au Valaque) a cessé, sauf pour en décourager l'emploi par tous les moyens (punitions et humiliations dans les écoles et dans l'armée). La langue a ainsi perdu tout statut juridique dans les écoles, l'administration publique et les médias. Au début du XXème siècle, on dénombrait 500 000 Aroumains, mais ils ne seraient plus qu'environ 250 000 aujourd'hui. La plupart des locuteurs Aroumains parlent le Grec et la langue officielle du pays, soit l'Albanais en Albanie, le Serbe en Serbie ou le Macédonien en Macédoine (ou le Bulgare en Bulgarie).
Les experts sont convaincus que la langue Aroumaine est menacée d'extinction. C'est pourquoi, le 24 juin 1997, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté la recommandation 1333. À l'article 8 de celle-ci, l'Assemblée recommande au Comité des ministres du Conseil de l'Europe d'encourager les états balkaniques qui comptent des communautés Aroumaines à signer, ratifier et appliquer la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires de 1992, et les invite à soutenir les Aroumains, particulièrement dans les domaines de l'éducation, des services religieux, des journaux et des périodiques, des émissions de radio et de télévision, des associations culturelles, de façon à ce que cette minorité reçoive des services dans sa langue ancestrale.


Logo de la date de modification 21/08/2021 Logo du nombre de vues 2 070 vues

Bookmark and Share


Cette langue est transcrite avec les 2 écritures suivantes :
Les Ecritures : Grec, Latin

Le peuple/homme suivant utilise cette langue :
Les Hommes/Peuples : Aroumain


Cet élément est cité dans l'article suivant :

Les Hommes/Peuples : Le peuple Aroumain


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !