De l'Aleph à l'@ > L'Imprimerie > Technologies > Blanchet

Les blanchets : Généralités

Le procédé d'impression offset utilise un blanchet comme forme imprimante secondaire depuis un peu plus de 100 ans en ce qui concerne les supports imprimés en métal et depuis à peu près 75 ans en ce qui concerne l'impression sur papier et carton.
Le blanchet est un matériau complexe, multicouche, caoutchoutique qui dans la plupart des cas possède une épaisseur voisine de 2 mm. Sa fabrication implique de nombreuses opérations. Son rôle est d'épouser les formes d'une plaque, puis d'un papier, sur une machine offset, de manière à récupérer le plus fidèlement possible des informations et à les retransmettre correctement le plus longtemps possible. Il doit tout d'abord assurer un effet barrière vis-à-vis de la solution de mouillage de façon à préserver le papier. Il doit également posséder certaines propriétés dans le but de mieux transférer l'encre sur la surface du papier (augmentation de la surface de contact par pression blanchet/papier).

Depuis les années 20, les blanchets ont toujours été constitués de textiles et de caoutchouc solide entre chaque couche jouant un rôle de liaison. Le développement le plus marquant dans leur fabrication concerne l'apparition des blanchets compressibles. En effet la résistance à une surépaisseur (par exemple lors d'un passage de deux feuilles), avant l'apparition des couches compressibles, était très faible (cela entraînait un changement fréquent des blanchets).
L'apparition des blanchets compressibles date des années 60, bien qu'un brevet ait été déposé auparavant par la société Porvair, concernant la réalisation de couches compressibles par lavage de sels. La demande concernant la fabrication d'un matériau plus résistant aux chocs est issue des États-Unis. En cette période les blanchets utilisés par les Américains ne comportaient que trois toiles donnant ainsi une épaisseur globale du caoutchouc multicouche de 1,68 mm. Cela engendrait un creux de cylindre moindre qu'en Europe (3,90 mm), et donc une absorption des chocs plus faible.

Les autres articles de cet élément :

Les blanchets : Les types de blanchet

Les blanchets : La fabrication d'un blanchet

Les blanchets : Constitution d'un blanchet

Les blanches : Les caractéristiques d'un blanchet


Logo de la date de modification 01/05/2021 Logo du nombre de vues 1 370 vues

Bookmark and Share


Cet élément est cité dans l'article suivant :

L'Imprimerie : Blanchet


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !