De l'Aleph à l'@ > L'Imprimerie > Antique > Sceau-cylindre

Sceau-Cylindre

Sceau cylindre du Musée du Vatican

Les sceaux-cylindres généralement des cylindres gravés en négatif dans la pierre dans les lapicides. Parfois la gravure était effectuée sur de la cire durcie collée sur un cylindre de bois.

Ils apparurent pendant la période d'Uruk au milieu du IVème millénaire avant JC au moyen-orient et les plus anciens furent découverts dans les villes d'Uruk, Suse et Sharafabad.

Ces sceaux-cylindres permettaient d'imprimer sur une tablette d'argile les motifs gravés sur le cylindre.

Sceau-cylindre de Ishma-ilum prince de Kisik. Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Christian Jean

D'abord utilisés pour sceller des jarres ou des courriers royaux, ils servaient aussi à des thèmes religieux ou de la vie quotidienne, ils ont d'ailleurs acquis au fil du temps un caractère magique.

L'utilisation des sceaux-cylindres disparut avec l'extinction de l'écriture Cunéïforme vers 75 après JC

Sceau-cylindre de Ishma-ilum prince de Kisik. Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Christian Jean

Logo de la date de modification 05/05/2022 Logo du nombre de vues 651 vues

Bookmark and Share


L'actualité liée à cet article est la suivante :

Le sceau-cylindre : Cylindre permettant d'imprimer sur une tablette... (04/05/2018)


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !