De l'Aleph à l'@ > Les Ecritures > Akkadien

L'écriture Akkadienne : Les exemples

When heaven above was not yet named, nor earth below pronounced by name, Apsu, the first one, their begetter and maker Tiamat, who bore them all, had mixed their waters together, but had not formed pastures, nor discovered reed-beds. When yet no gods were manifest, nor names pronounced, nor destinies decreed, then gods were born within them.

Cône d'argile d'Ur-Bau, gouverneur de Lagash (2155-2142 avant JC) :

Code d'Hammourabi :

Tablette trilingue (Akkadien, Ougaritique et Hittite) :

Tablette bilingue (Akkadien et Ougaritique) :

Les autres articles de cet élément :

L'écriture Akkadienne : Généralités

L'écriture Akkadienne : Le syllabaire

Comparatif des écritures Akkadienne, Ougaritique et Phénicienne


Logo de la date de modification 06/06/2021 Logo du nombre de vues 1 779 vues

Bookmark and Share


L'écriture ascendante : Sumérienne

L'écriture descendante : Elamite cunéïforme

Les polices : Si vous connaissez des polices de cette écriture, n'hésitez pas ! Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.


Cette écriture est utilisée par cette langue :
Les Langues : Akkadien

Le peuple/homme suivant utilise cette écriture :
Les Hommes/Peuples : Hammourabi


Cliquez ici pour envoyer un messageVous en savez plus !
Si vous avez d'autres informations, des corrections à apporter à cette page, n'hésitez pas !
Cliquez ici, et envoyez moi vos informations.

La page Facebook du site :
Page FaceBook du site De l'Aleph à l'@

La page Twitter du site :
Suivre le site De l'Aleph à l'@ sur Twitter

CSS Valide !